Rapatriement des fonds corruptifs exilés : Possible, mais…

«Si le gouvernement algérien souhaite une coopération sur les biens détournés, il faut juste présenter des preuves et formuler une demande avec de fortes indications», avait lâché depuis Constantine, le 2 mars, Lukas Rosenkranz, ambassadeur suisse en Algérie. Sur le site de l’usine Palmanova où ...

mars 23, 2020
Economie  Sup-Eco