Pandémie de COVID-19 : Le monde mise sur la vaccination | El Watan
toggle menu
lundi, 30 janvier, 2023
  • thumbnail of elwatan10072021

Pandémie de COVID-19 : Le monde mise sur la vaccination

19 décembre 2020 à 10 h 21 min

Le vice-président américain, Mike Pence, s’est fait vacciner hier contre la Covid-19, au moment où les Etats-Unis s’apprêtent à autoriser un nouveau vaccin et où l’Europe voit plusieurs dirigeants placés en quarantaine avant Noël, dont certains testés positifs à la Covid-19, comme Emmanuel Macron.

La pandémie a fait au moins 1,66 million de morts dans le monde, selon un comptage réalisé par l’AFP. Les Etats-Unis, actuellement confrontés à un rebond spectaculaire de l’épidémie, ont enregistré jeudi 3249 décès et 247 544 nouvelles infections. L’injection du vaccin de Pfizer/BioNTech à Mike Pence a été retransmise en direct à la télévision et il s’est déclaré «heureux d’avoir reçu ce vaccin sûr et efficace». Les Etats-Unis s’apprêtent à autoriser un deuxième vaccin contre la maladie. Un comité d’experts s’est prononcé jeudi en faveur de l’autorisation en urgence de celui de Moderna, ce qui augure d’une décision positive de l’Agence américaine des médicaments (FDA) attendue hier. Mais le président sortant, Donald Trump, n’a pas attendu le feu vert de la FDA pour assurer hier matin sur Twitter que le vaccin de Moderna avait été «approuvé de manière écrasante».

En Europe, la vaccination devrait débuter les 27, 28 et 29 décembre, a annoncé jeudi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. L’Agence européenne des médicaments (AEM) se penchera lundi sur le sort du vaccin Pfizer/BioNTech qui devrait être autorisé dans les deux jours par la Commission.

L’examen et la possible autorisation du vaccin Moderna ont eux été avancés d’une semaine, au 6 janvier. L’Espagne a déjà affirmé que la campagne de vaccination débuterait dans le pays le 27 décembre, au lendemain de l’arrivée des premières doses.
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Alliance pour les vaccins (Gavi) ont pour leur part annoncé de premières livraisons de vaccins anti-Covid au 1er trimestre 2021 aux pays défavorisés. L’OMS s’est fixée comme objectif de disposer de 2 milliards de doses de vaccins d’ici la fin de 2021.
Dirigeants en quarantaine

En Europe, le Premier ministre slovaque, Igor Matovic, a déclaré hier avoir été testé positif à la Covid-19, une semaine après avoir assisté à un sommet de l’UE à Bruxelles. On soupçonne que c’est aussi lors de ce sommet que le président français, Emmanuel Macron, a contracté le virus, ce qui a poussé certains dirigeants européens et de hauts responsables français qui l’avaient rencontré à s’isoler. Plusieurs dirigeants européens ont eux aussi annoncé qu’ils se mettaient en quarantaine par précaution après avoir rencontré M. Macron : le président du Conseil européen, Charles Michel, et les chefs de gouvernement portugais, Antonio Costa, espagnol, Pedro Sanchez (qui a été cependant testé négatif), et luxembourgeois, Xavier Bettel. Le Premier ministre belge, Alexander De Croo, a été testé négatif à la Covid-19 jeudi et devait reprendre hier ses activités.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!