L’OMS affirme qu’il y a de l’espoir : Le vaccin contre la Covid-19 pourrait être prêt à la fin de l’année | El Watan
toggle menu
mardi, 19 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



L’OMS affirme qu’il y a de l’espoir : Le vaccin contre la Covid-19 pourrait être prêt à la fin de l’année

08 octobre 2020 à 10 h 27 min

Très attendu comme ultime espoir contre la Covid-19 qui a provoqué un million de morts à travers le monde depuis près d’une année, le vaccin pourrait être prêt à la fin de l’année en cours et distribué dès 2021, a indiqué l’OMS après avoir averti, la semaine dernière, qu’il n’y a aucune garantie qu’un seul des vaccins actuellement en cours de développement fonctionnera.

L’annonce a été faite mardi par le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une réunion d’évaluation sur la réponse mondiale à la pandémie de coronavirus. Et d’appeler les dirigeants du monde entier à veiller à ce que tout vaccin soit distribué de manière équitable au public dès qu’il sera disponible.

Le processus d’approbation d’un vaccin dans les prochains mois pourrait être engagé, puisque les premiers fabricants ayant développé des vaccins notamment le fabricant américain Pfizer/BioNTech et son rival AstraZeneca semblent être bien avancés.

Le directeur général de l’OMS a estimé qu’il y a l’espoir d’avoir ce vaccin : «Nous aurons besoin de vaccins et il y a de l’espoir que d’ici la fin de cette année, nous aurons peut-être un vaccin. Il y a de l’espoir.»

Il a signalé que le Centre mondial de vaccins (Covax) de l’OMS travaille avec des scientifiques sur 9 vaccins Covid-19 expérimentaux. «L’objectif est de distribuer 2 milliards de doses d’ici à la fin de 2021», a-t-il déclaré. «A l’heure actuelle, 9 vaccins font partie de ce portefeuille dynamique, qui est constamment révisé et optimisé pour garantir l’accès à la meilleure gamme de produits possible», a ajouté le Dr Tedros, relevant que des discussions sont déjà en cours avec quatre autres producteurs. «Neuf autres vaccins sont actuellement en cours d’évaluation pour le long terme», a-t-il précisé.

Depuis sa mise en place, 168 pays ont rejoint le programme Covax, dont l’Algérie qui s’est engagée dans le processus au mois d’août dernier.

A noter que le Covax est un mécanisme de groupement des achats coordonné par l’Alliance Gavi pour les nouveaux vaccins anti-Covid-19 qui garantira à chaque pays participant un accès juste et équitable aux vaccins grâce à un cadre d’allocation que l’OMS est en train d’élaborer. «Le mécanisme Covax utilisera pour ce faire le pouvoir d’achat collectif des pays et territoires participants et fournira des garanties de volume pour une gamme de vaccins candidats prometteurs, permettant ainsi aux fabricants de vaccins, dont l’expertise est essentielle pour produire les nouveaux vaccins à grande échelle, d’investir par anticipation et à moindre risque dans la capacité de production, ce qui donnera aux pays et aux territoires participants toutes les chances d’accéder rapidement aux doses vaccinales quand un vaccin anti-Covid-19 sera retenu», explique l’OMS à l’occasion du lancement de l’appel aux Etats à soumisionner en août dernier, dont les versements devaient être effectués avant le 9 octobre.

Covax est co-dirigé par l’alliance GAVI pour les vaccins, l’OMS et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI en anglais). Il est conçu pour garantir un accès équitable au niveau mondial des vaccins, une fois qu’ils sont développés et autorisés à être utilisés.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!