«La molécule sera fabriquée en Algérie» | El Watan
toggle menu
mercredi, 08 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




«La molécule sera fabriquée en Algérie»

25 septembre 2016 à 10 h 00 min

L’étude Leader que Novo Nordisk a mené dans 32 pays, dont l’Algérie, présentée lors du 52e congrès d e l’association d e l’étude du diabète a montré que Liraglutide (Victoza), réduit significativement le risque d’événements cardiovasculaires ? Est-ce que cela est exclusivement votre produit ?

Effectivement Victoza est le seul agoniste des récepteurs du GLP-1 autorisé qui a démontré une réduction supérieure des événements cardiovasculaires majeurs par rapport au placebo, en association avec une prise en charge standard dans une étude évaluant la sécurité cardiovasculaire.  Leader été lancé en septembre 2010 et a randomisé 9340 sujets diabétiques de type 2 en provenance de 32 pays et suivis pendant 3,5 à 5 ans. Le critère principal composite de Leader était la survenue d’un premier événement cardiovasculaire comprenant l’un des événements suivants : décès d’origine cardiovasculaire, infarctus du myocarde non fatal, accident vasculaire cérébral non fatal.
Cette molécule est  une alternative à l’insuline devant l’échec d’un ou plusieurs antidiabétiques oraux L’étude a donc montré qu’il y a une réduction de 22% des décès d’origine cardiovasculaire, car les maladies cardiovasculaires constituent la première cause de décès dans le monde chez cette population de patients. Comme il y a aussi d’autres bénéfices tout aussi importants tels que la perte de poids et l’absence d’hypoglycémie.

Ce médicament est enregistré en Algérie depuis avril 2014  et le dossier de son remboursement est encore à l’étude. Quel sera le prix et que peut apporter ce médicament de plus  pour l’Algérie ?

L’autorisation de mise sur le marché (AMM) a été effectivement délivrée par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière en 2014. Nous l’avons enregistré avec un prix le plus bas au niveau international  et nous avons présenté aux autorités le tableau comparatif des prix dans la région et ailleurs dans le monde.

Le traitement revient donc à 100 euros par patient et par mois.  Il faut savoir que si le traitement est mis en place dès le début de la maladie chez le patient pour qui il est indiqué, on aura une baisse de l’hémoglobine glyquée, donc une réduction significative des complications. Ce qui nous permettra d’économiser 450 millions d’euros en coûts des complications et de médicaments associés. Ce qui évitera les atteintes oculaires, les amputations, la maladie des reins, etc.  

Le laboratoire Novo Nordisk envisage de fabriquer localement cette molécule. Quand comptez-vous lancer la fabrication ? 

 La démarche de Novo Nordisk consiste effectivement à investir en Algérie comme il l’a déjà fait jusque-là avec l’usine de tizi Ouzou, Constantine en partenariat avec le groupe Saidal et la prochaine usine de Blida. Une fois que les lignes d’assemblage mises en place, on passera à la fabrication de cette molécule ainsi que les insulines modernes et toutes les insulines de dernière génération. Cela pourrait être effectif dans deux années avec un investissement initial  de 75 millions d’euros, sans compter le personnel plus les coûts de la matière première. Avec cette usine, on pourra substituer l’importation du produit fini en matière première.

L’export est aussi envisagé comme cela doit se faire avec l’usine de tizi Ouzou pour cette année éventuellement vers la Libye et prochainement la Tunisie dans la perspective gagnant-gagnant pour tout le monde. Novo Nordisk continue à investir en Algérie, on vend et on investit l’argent pour contribuer à l’amélioration de la prise en charge des patients. Nous nous sommes aussi engagés avec les autorités, notamment le ministère de la Santé dans des activités pérennes à travers le baromètre pour faire un état des lieux de la prise en charge des diabétiques, un dépistage  de masse afin de cibler les personnes à risque et le dépistage des complications chez les diabétiques à travers la clinique mobile équipée de tout le matériel nécessaire.

Comme il y a aussi l’idée de la création des centres d’excellence laissée à l’appréciation du ministère de la Santé, sans oublier la formation médicale continue des médecins et des paramédicaux et l’éducation thérapeutique assurée en collaboration avec les sociétés savantes. Une évaluation de ces centres baromètres sera faite en sorte que tous les centres soient au même niveau et au meilleur niveau. 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!