Coronavirus : Plus de 4 millions de morts dans le monde | El Watan
toggle menu
lundi, 26 juillet, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Coronavirus : Plus de 4 millions de morts dans le monde

14 juillet 2021 à 12 h 00 min

La pandémie de Covid-19a fait au moins quatre millions de morts dans le monde depuis la fin de décembre 2019. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, avec plus de 607 000 morts, suivis par le Brésil (526 892 morts), l’Inde (404 211) et le Mexique (233 958) Le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 590 décès pour 100 000 habitants.

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens officiels, pourraient être deux à trois fois plus élevés, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le variant indien Delta, repéré dans 98 pays, menace désormais le monde entier d’une quatrième vague. Le variant indien a plongé la Tunisie, dans une situation sanitaire inquiétante. La Tunisie, qui a le taux de mortalité liée au Covid-19 « le plus élevé » de la région, selon l’OMS, en est actuellement à plus de 16 000 décès. Le pays enregistre « plus de 100 morts par jour » pour 12 millions d’habitants, a indiqué Dr Yves Souteyrand , notant que la situation risquait de s’aggraver dans un pays qui a besoin d’aide et de vaccins. Alors que la progression du variant Delta, plus contagieux, fait apparaître de nouvelles vagues de contaminations à travers le monde, plusieurs pays s’organisent entre durcissement des restrictions et acheminement de vaccins.

En Asie, plus de dix millions de personnes sont placées depuis, avant-hier, sous restrictions sanitaires renforcées et devront respecter un couvre-feu nocturne à Bangkok. La Thaïlande est confrontée à un pic épidémique sans précédent depuis l’apparition du Covid-19. Le pays a revu sa stratégie vaccinale et va combiner le vaccin chinois Sinovac avec l’anglais AstraZeneca, dans le but d’enrayer la propagation rapide du virus. Le Japon a décidé la semaine dernière que les JO se dérouleraient en très grande partie à huis clos face à l’augmentation ces dernières semaines des cas de Covid-19, en raison notamment du variant Delta.

L’état d’urgence sanitaire a été remis en place à Tokyo jusqu’au 22 août, car la capitale recense environ 900 cas quotidiens de Covid-19. Contrairement au Japon, la Chine a pratiquement éradiqué l’épidémie sur son sol depuis le printemps 2020. En Angleterre, le ministre de la santé, Savid Javid, a confirmé, avant-hier, la levée de la plupart des restrictions liées à la pandémie de Covid-19 au 19 juillet, comme prévu par le gouvernement.

Le système Covax, créé pour une distribution équitable des vaccins anti-Covid ,va recevoir immédiatement 110 millions de doses des vaccins des laboratoires chinois Sinovac et Sinopharm, a déclaré, le même jour, l’Alliance du vaccin (GAVI). L’accord conclu prévoit l’achat de 60 millions de doses sur la période de juillet à la fin d’octobre à Sinopharm et 50 millions de doses sur la période de juillet à la fin du mois de septembre à Sinovac. L’accord inclut également des options pour l’achat de doses supplémentaires dans les mois à venir, a précisé un communiqué de GAVI, un des membres fondateurs du système de distribution international de vaccins Covax.

Au 12 juillet, le système Covax, qui devait garantir un accès équitable aux pays riches comme aux pays défavorisés aux vaccins anti-Covid-19, avait distribué plus de 102 millions de doses de vaccins dans 135 pays. C’est beaucoup moins que ces objectifs affichés en début d’année, mais l’Inde a bloqué les exportations des doses de vaccin AstraZeneca destinées à Covax et les pays riches se sont rués sur les vaccins les plus efficaces, aggravant l’inégalité vaccinale. A ce propos, la directeur de l’OMS a mis en garde, mercredi dernier, contre le « nationalisme vaccinal », qui prive en majorité de pays de doses de vaccins.

La vaccination obligatoire pour tous les adultes reste rare dans le monde. Jusqu’ici, seuls trois pays (Tadjikistan, Turkménistan et Vatican) ont opté pour la coercition. Plusieurs pays dont l’Italie et la Russie ont choisi une option intermédiaire en instaurant l’obligation vaccinale pour certaines catégories de population.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!