Célébration de la journée mondiale du VIH/Sida : Le diagnostic de nouvelles infections retardé par la Covid-19 | El Watan
toggle menu
samedi, 29 janvier, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021



Célébration de la journée mondiale du VIH/Sida : Le diagnostic de nouvelles infections retardé par la Covid-19

02 décembre 2021 à 11 h 00 min

La pandémie de Covid-19 a sérieusement impacté les systèmes de santé à travers le monde et a retardé le diagnostic des infections au VIH/sida, d’où la baisse de la découverte des cas. Cette diminution s’explique essentiellement, selon les spécialistes, par une baisse du recours au dépistage durant cette pandémie de Covid-19, en raison des mesures de restriction mises en œuvre, notamment le confinement à travers le monde.

Ce qui a retardé significativement   le diagnostic et les traitements, dont l’effet préventif a un impact direct sur la dynamique de l’épidémie. «Les progrès accomplis pour mettre fin à la pandémie de sida risquent d’être réduits à néant, car la Covid-19 accapare aujourd’hui toute l’attention, alors que le sida est une pandémie et il est encore là», a déclaré, hier, Adel Zeddam, coordinateur de l’Onusida Algérie, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale du sida placée sous le thème «Sans préjudice discriminatoire pour mettre fin au sida», organisée par le ministère de la Santé. Il regrette que les résultats en termes de lutte contre cette maladie engagée depuis des années «sont moins bons».

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!