50% des patients traités dans les délais par radiothérapie dans les hôpitaux publics | El Watan
toggle menu
jeudi, 21 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190320

50% des patients traités dans les délais par radiothérapie dans les hôpitaux publics

23 décembre 2018 à 10 h 30 min

Alors que des nouvelles techniques de radiothérapie font leur apparition dans les centres privés de prise en charge des cancers, les hôpitaux publics font face aux entraves administratives qui retardent l’installation des machines et l’acquisition des accessoires. L’exemple du service de radiothérapie du CHU de Constantine est édifiant.

«Les machines sont installées depuis cinq ans, mais les accessoires nécessaires pour les faire fonctionner ne sont pas disponibles. L’Etat a débloqué les enveloppes nécessaires, mais le problème persiste. Ce qui pénalise sérieusement les patients, car on ne peut pas assurer une prise en charge de qualité sans les moyens nécessaires pour ce traitement qui nécessite des techniques de précision. Comme cela est développé dans les centres privés.

Dans le public, les lenteurs administratives nous pénalisent», déplore le Pr Aïcha Djemaâ, chef de service de radiothérapie. Et de préciser que seuls 50% des patients sont traités dans les délais. «La situation n’est pas celle que nous avons vécue en 2012, où les rendez-vous s’étalaient sur deux années.

Actuellement, les rendez-vous vont d’une semaine à 60 jours, mais beaucoup d’efforts restent encore à faire». Elle a rappelé que dans la région est du pays (Constantine, Sétif, Batna), il y a 14 machines, dont deux dans les structures privées, alors que l’OMS recommande deux à cinq machines par million d’habitants. «Pour nous, c’est une machine pour un million d’habitants», a-t-elle noté. 

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!