17 opérations complexes à l’ordre du jour | El Watan
toggle menu
lundi, 18 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan18112019


Congrès international d’urologie pédiatrique de Sétif

17 opérations complexes à l’ordre du jour

19 octobre 2019 à 9 h 00 min

Pas moins de 100 éminents chirurgiens des USA, du Canada, de France, d’Irak, des Emirats arabes unis, de Tunisie, d’Egypte, du Pakistan, du Maroc, de Turquie, d’Arabie Saoudite et d’Algérie ont disserté à Sétif du 14 au 16 octobre sur les malformations congénitales chez l’enfant.

Ne pouvant rater un Congrès international animé par de nombreux experts mondiaux de renom, tels que les Prs Samah Shehata (Egypte) Alberto Pena et Andréa Biscoff (USA), Joao Luiz Pippi Salle (Qatar), Jean Louis Lemelle (France), plus de 500 chirurgiens, pédiatres et étudiants des quatre coins du pays ont pris place à l’auditorium Mouloud Kacem Naït Belkacem de l’université Ferhat Abbas de Sétif, où les débats ont été axés sur la chirurgie mini-invasive en urologie pédiatrique, le drainage échoguidé en urologie pédiatrique, le reflux vésico-urétéral et infection urinaire.

Joignant la théorie à la pratique, le premier congrès du genre dans le bassin méditerranéen, dans le monde arabe et en Afrique est ponctué d’opérations chirurgicales lourdes et complexes. Pour l’illustration, le Pr Chehata, accompagné des Drs Latreche, Bouraba et Reggad (des chirurgiens algériens), a opéré, lundi à El Eulma (Sétif), deux petits enfants atteints d’une malformation génitale.

Mercredi, le Pr Joao Luiz Pippi Salle a procédé à deux cœlioscopies. En prolongement au congrès, le Pr Jean Louis Lemmel a dirigé, à titre gracieux, hier 18 octobre, à l’hôpital de Ras El Oued (BBA), 13 opérations de malformation urogénitale très complexes.

La solidarité des Sociétés savantes d’Algérie et du monde a permis au Trésor public d’économiser des millions d’euros, sachant que le coût d’une intervention chirurgicale de ce genre oscille entre 50 000 et 100 000 euros. «Les interventions chirurgicales conjointes sont un excellent transfert de savoir et de techniques chirurgicales de pointe.

L’action s’inscrit dans la formation continue des spécialistes algériens. Elle permet à nos enfants de bénéficier d’opérations complexes, gratuites», dira à El Watan le Pr Souhem Touabti, pour laquelle la prévalence de la malformation congénitale représente entre 2 et 4% des enfants.

En premier, la famille de l’enfant est de la partie. «Pour la première fois en Algérie, des rencontres, “family meeting”, ont permis aux parents d’exposer leurs soucis et inquiétudes. Les experts ont répondu aux questions et préoccupations des uns et des autres», nous révèle l’autre cheville ouvrière du congrès, le Dr Sarah Nabti.

Mettant à profit le rendez-vous, les hospitalo-universitaires de Sétif posent les jalons de la transplantation rénale chez les enfants. Afin de boucler cette première en apothéose, ils comptent signer un accord de partenariat avec le centre de chirurgie colorectal de Denver du Colorado (USA)… 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!