Une stratégie dédiée à l’économie bleue en marche | El Watan
toggle menu
dimanche, 18 avril, 2021
  • thumbnail of elwatan17042021





Avec l’appui de l’Union européenne

Une stratégie dédiée à l’économie bleue en marche

25 mars 2021 à 10 h 16 min

La stratégie nationale sur l’économie bleue – SNEB 3030, a été présentée le 23 mars à Alger à l’occasion d’une rencontre organisée par la Délégation de l’Union européenne en Algérie, mardi, en collaboration avec le ministère de la Pêche et des Productions halieutiques (MPPH).

La stratégie en question a pour objectif de développer une nouvelle vision pour les activités marines et maritimes en drainant des investissements publics et privés permettant de diversifier l’économie nationale et assurer le développement durable, selon le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi.

«L’économie bleue, que nous comptons adopter, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme du gouvernement dans son volet relatif à la pêche et à l’aquaculture car il s’agit de toute une chaîne de valeurs qui va de la mer vers le littoral et les régions de l’intérieur», a-t-il déclaré dans ce cadre.

«L’économie bleue fait partie intégrante du pacte vert pour l’Europe», a souligné pour sa part l’ambassadeur de l’UE en Algérie, M. John O’Rourke. Et d’ajouter : «Je me réjouis que l’Algérie ait mis l’économie bleue au cœur de son agenda de croissance économique pour les années à venir.

Les nombreuses activités qui sont à la base de l’économie bleue vont permettre à l’Algérie de protéger les emplois et le bien-être des communautés côtières, tout en préservant l’environnement et les intérêts des générations futures.

Nous allons sortir ainsi, ensemble, de cette crise plus forts et plus résilients vis-à-vis des chocs externes.» A titre indicatif, l’UE, qui financera un programme d’appui à l’économie bleue en Algérie avec une dotation de 22 millions d’euros, a contribué à l’élaboration de la SNEB par la mobilisation d’une équipe d’experts nationaux et internationaux.

L’équipe a notamment accompagné le MPPH pour mener des consultations approfondies au niveau central et dans les wilayas côtières du pays, en associant entre autres des acteurs étatiques, associatifs, professionnels, du monde de la recherche et universitaires, afin de dégager les principales problématiques et les pistes de travail pour aboutir à une économie bleue en Algérie. La contribution des experts pour la réussite de la stratégie a par ailleurs été soulevée lors de la conférence.

Ainsi, le professeur Samir Grimes, expert international en économie bleue, a insisté sur l’impératif d’impliquer l’ensemble des acteurs, notamment les institutions, les opérateurs économiques, la société civile ainsi que les associations professionnelles. 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!