Le Centre de l’éducation à l’Environnement de la wilaya d’Alger : Un espace où les enfants se connectent avec la nature | El Watan
toggle menu
mercredi, 16 octobre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191016





Le Centre de l’éducation à l’Environnement de la wilaya d’Alger : Un espace où les enfants se connectent avec la nature

10 octobre 2019 à 9 h 00 min

L’éducation environnementale  prend place dans la société algérienne. En plus des actions de sensibilisation de nettoyage pour la sauvegarde de leur milieu, de nombreux acteurs  ayant trait aux questions de l’environnement optent pour la formation d’écocitoyens.

Approcher le citoyen, notamment les enfants, de la nature, leur faire aimer cette dernière en leur faisant découvrir l’environnement dans sa complexité et sa beauté, demeure l’objectif que se fixe le Centre de formation à l’environnement de la wilaya d’Alger.

Diffuser les connaissances sur l’environnement, faire changer le comportement, faire du geste de tous les jours un moyen de préserver son milieu naturel, sont autant de valeurs inculquées au niveau de cette école se situant en plein Jardin d’Essais. Se rapprocher de la nature n’est pas tout le temps donnée dans le milieu citadin.

Mais il reste tout de même réalisable grâce à l’engagement des militants écologistes et des clubs dédiés à la promotion des valeurs environnementales. Implanté au Jardin d’Essais, un lieu écologique par excellence, le Centre d’éducation à l’environnement ne cesse de susciter l’intérêt de nombreux citoyens adultes et enfants.

Venant de différents horizons, les participants aux ateliers que leur propose cette école de l’environnement sont de plus en plus séduits par l’activité du jardinage comme l’indique les chiffres communiqués par Mme Samia Debiane, chef de service au Centre de l’éducation à l’environnement d’horticulture et de documentation.

A titre d’exemple, en 2018, environ 255 participants ont affiché leur intérêt pour l’apprentissage des techniques du jardinage et, en 2017, le nombre de participants à cet ateliers avait atteint 248. Cette tendance est maintenue durant le premier semestre de l’année en cours.

Sur 123 adhérents aux ateliers, 83 ont choisi l’atelier du jardinage. Pour rappel, le Centre propose trois ateliers de formations pour ceux qui veulent approfondir leurs connaissances liés à l’environnement durable : jardinage, apiculture et aquariophilie.

Ainsi, une formation d’une durée de trois mois leur a été assurée par une équipe d’ingénieurs et de techniciens en agronomie.  «L’école d’éducation à l’environnement organise des séances d’animation et de sensibilisation pour le jeune public», assure Mme Debiane, précisant que cette école  «est le lieu d’accueil des enfants qui viennent soit en visites occasionnelles, soit dans un cadre organisé».

Ces derniers participent à des animations sur des thèmes liés à la nature et le fonctionnement du monde animal et végétal ainsi que d’autres questions liées au développement durable.

Durant la matinée du lundi dernier, une équipe de petits enfants de 4 à 5 ans, de la crèche Naouabigh Elmoustakbel de Rouiba, ont rendu visite au centre. Ainsi, «le contact des enfants avec la nature demeure le seul moyen qui leur permet de respecter leur environnement à l’avenir», déclare Mme Debiane qui a déjà reçu 11 235 visiteurs enfants entre 2017 et 2019.

«Sensibiliser les enfants quant à la responsabilité de l’homme vis-à-vis de la disparition des espèces végétales et animales, à la propreté de leur entourage, au concept du tri sélectif», demeure l’objectif tracée par ce Centre de l’éducation à l’environnement. Les enfants en bas âge peuvent-il saisir toutes ces questions qui semblent d’emblée plus complexes ?

Cette école «met en pratique des opérations simples permettant de favoriser la biodiversité et des pratiques du jardinage qui respectent l’environnement», explique Mme Debiane qui ne manque pas de rappeler que «des ateliers éducatifs et ludiques sont proposés autour du dessin, de l’ornithologie, du jardinage, de l’apiculture et de l’aquariophilie».

Questionnée à ce sujet, Salima, éducatrice, ayant accompagné les enfants de la crèche Naouabigh Elmoustakbal, assure que l’éducation des enfants au respect de l’environnement se fait au niveau de leur crèche, à travers des sorties sur le terrain et des cours sur les notions d’hygiène pour la grande section, soient les enfants en préscolaire.

Le Centre d’éducation à l’environnement tente de récréer un lien entre les enfants et leur milieu naturel à travers également des visites pédagogiques pour les écoliers des secteurs public et privé et ceux accueillis lors de la célébration des journées consacrées aux questions liées à la protection de l’environnement.

Dans le cadre de ces sorties pédagogiques, 4641 enfants ont rendu visite à cet espace éducatif. Le nombre d’enfants reçus par ce centre dans le cadre des visites pédagogiques a vu une nette augmentation en 2018, soit 5469 écoliers. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!