Parc de Lalla Setti… dans l’expectative | El Watan
toggle menu
mardi, 04 août, 2020
  • thumbnail of elwatan04082020




Parc de Lalla Setti… dans l’expectative

18 juin 2020 à 9 h 40 min

L’annonce précipitée du déconfinement sanitaire total  dans la wilaya de Tlemcen a pris de cours les gérants  de différentes infrastructures au sein du parc.

Hormis les forêts de Zarifet et du petit perdreau, qui ont accueilli ses premiers visiteurs, notamment des familles et le Musée du moudjahid, les activités de loisirs, les établissements de restauration, les débits de boissons et autres commerces de jeux sont toujours fermés.

«Après trois mois de fermeture, nous avons besoin d’au moins une semaine pour redémarrer nos activités. Il faut remettre de l’ordre, informer nos personnels et repartir avec une nouvelle dynamique», explique Moussa, gérant d’un fast-food tout en déplorant le manque à gagner durant toute la période du confinement.

Lui emboîtant le pas, un cafetier se dit désabusé : «Nous avons pris connaissance du communiqué du Premier ministère qui autorise les débits de boissons et les restaurants à servir en terrasse ; étrangement, des agents de l’ordre nous ont à leur tour dit qu’ils n’avaient rien reçu concernant leurs activité et donc nous restons dans l’expectative.» Le téléphérique à l’arrêt, les autres moyens de transport (taxis et bus) desservant le plateau de Lalla Setti n’ont pas repris du service non plus. «Comment voulez-vous qu’on reprenne le travail avec toutes les conditions exigées, à savoir l’isolation entre le passager et le conducteur, un seul passager par course. Je rappelle, de nouvelles housses en plastique, des masques, du gel hydroalcoolique, le nettoyage, en plus des nouveaux prix des carburants…

Trop d’investissements pour une rentabilité inexistante. On attend avec notre syndicat pour voir», souligne, en colère, un taximan. Ce sont les inquiétudes justifiées des artisans et les prémices d’un été incertain pour des commerçants qui parlent d’un début de saison compromettant.

Ceux qui tablaient sur les touristes d’autres wilayas du pays ont vite déchanté. «Nos concitoyens, qui affluaient d’autres régions du pays et qui profitaient de leur séjour dans les stations balnéaires (Marsat Ben M’hidi, Sidna Youchaa, Bider et autres plage de sel) pour visiter le site de Lalla Setti ne risquent pas de venir, à cause de la fermeture des plages et la non autorisation de circulation des transports en commun interwilayas (taxis, bus et train).»

En attendant une normalisation de la situation, les gérants de différentes activités espèrent des jours meilleurs. «Faisons contre mauvaise fortune bon cœur, tout en souhaitant que les autorités allègent les mesures de déconfinement pour un nouveau départ.»

Tlemcen.

Chahredine Berriah

[email protected]



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!