La Clim pourrait être un facteur de propagation de Covid-19 : Pas prouvé..mais les précautions sont de mise | El Watan
toggle menu
dimanche, 12 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan12072020




La Clim pourrait être un facteur de propagation de Covid-19 : Pas prouvé..mais les précautions sont de mise

07 mai 2020 à 9 h 00 min

La chaleur arrive ! Cette semaine, le mercure affichait chez nous des températures de 30° et plus. Certains ont déjà allumé leur clim auto, certaines superettes ont aussi osé mettre en marche leur système de clim.

Aujourd’hui, rien n’est encore prouvé scientifiquement, d’où nos questionnements : est-ce que la climatisation est un facteur de risque de propagation du Covid-19 dans les lieux fréquentés, comme les commerces autorisés à ouvrir, les bureaux de travail, les voitures et même les hôpitaux ?

Car selon plusieurs études dans le monde, l’air conditionné «jouerait» un rôle capital dans la dissémination des sécrétions respiratoires contenant de l’ARN viral. C’est d’ailleurs ce que rapporte une récente lettre de recherche dans le journal Emerging Infections Disease. Selon aussi un guide, publié en guise de préparation au risque épidémique de Covid-19 pour les établissements de santé en France lors du confinement d’un patient infecté, il est mentionné qu’il était obligatoire de couper la climatisation.

Le guide instruisait «l’arrêt des systèmes de ventilation ou de climatisation du local dans lequel le patient aura été isolé sera effectué de façon obligatoire si l’air est recyclé».

Une autre étude de la revue JAMA a récemment montré, qu’en plus du lit, table, interrupteur des lampes, télécommande, sonnette, chaise… dans la chambre du malade isolé, les pales du ventilateur de la climatisation sont sur la liste. Aussi, dans une lettre d’information publiée dans la revue Emerging Infectious Diseases, les experts ont tenté de recouper plusieurs informations de contamination au Covid-19 liée à la climatisation. L’histoire de contamination en chaîne en janvier dernier dans un restaurant chinois a fait le tour du monde. Plusieurs cas sont recensés à cette époque causés potentiellement par la clim.

Comment expliquer ce phénomène ? «Un fort débit d’air provenant du climatiseur pourrait avoir propagé des gouttelettes», suggèrent des chercheurs. Pour le cas du restaurant chinois, la climatisation était effectivement placée au-dessus d’une table située dans la rangée de la cliente malade. Le restaurant ne disposant pas de fenêtres, la climatisation était le seul élément susceptible de faire circuler l’air dans l’établissement.

Rien n’est encore prouvé et tout est à prendre avec limite même si les précautions sont encore de mise. Daniel Camus, infectiologue à l’Institut Pasteur de Lille, avait fait une déclaration à un média : «Il n’a pas été montré que les systèmes d’aération, de ventilation ou d’air conditionné présentaient un danger particulier. Les charges virales sont probablement insuffisantes.» Des analogies ont été faites pendant la période de la pandémie du Sras, mais rien n’a été prouvé avec certitude.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!