Karim Tidjani. Consultant et promoteur du concept «Darologie» : L’inclusion citoyenne est un des grands leitmotivs fondateurs du développement durable | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 octobre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Karim Tidjani. Consultant et promoteur du concept «Darologie» : L’inclusion citoyenne est un des grands leitmotivs fondateurs du développement durable

30 décembre 2021 à 10 h 02 min

Karim Tedjani, créateur du blog «Nouara», consultant et promoteur du concept «Darologie», vient de publier une étude dédiée au développement durable. Une approche pragmatique, basée sur un travail de terrain, qui l’a conduit depuis 2010 aux quatre coins du pays afin d’y découvrir les enjeux écologiques.

 

-Vous avez établi, à travers votre étude, un diagnostic sans concession de la réalité du développement durable en Algérie. Est-ce pour relever les perspectives encore floues de cette stratégie ?

J’estime n’avoir ni l’exclusivité ni encore moins la primeur d’un tel diagnostic. Depuis les premières heures de son déploiement en Algérie, il se construit en effet tout un corpus de documents et de contenus médiatiques qui font amplement résonance avec mon analyse. Certes, la recherche dans ce domaine gagnerait vraiment à se nourrir d’une littérature et de contenus encore plus prolifiques et exhaustifs. Cette base de données n’en demeure pas moins un matériau très précieux et constitue un contre-discours qui, à mon humble avis, fait un état des lieux assez juste d’un gap très prononcé entre l’optimisme récurrent des discours officiels et la réelle teneur de leur accomplissement sur le terrain. A un tel point que, au bout du compte, elle produit souvent nombre d’effets contraires à ceux escomptés initialement. J’ai donc pu m’appuyer sur toutes ces analyses en confrontant d’autres, plus consensuelles, à mon expérience sur le terrain ; armé également du travail de revue de web écologique que j’ai accompli pendant plus de dix ans sur mon site Nouara Algérie. Je me suis également rendu dans quasiment toutes les wilayas d’Algérie, afin d’en découvrir les enjeux écologiques, mais aussi avec la volonté de rencontrer et de collaborer avec celles et ceux qui activent localement pour l’environnement et le développement durable. C’est peut-être là que réside la part d’originalité de ce travail qui n’est pas académique, au sens propre du terme, mais plutôt une réflexion basée en grande partie sur mon expérience vécue. Je me suis attelé à produire une critique aussi intransigeante que possible, tout en veillant à ce qu’elle reste malgré tout assez constructive. Afin de ne pas réduire mon discours à un énième constat exclusivement négatif et donc forcément stérile.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier

 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!