Climat : Deux semaines d’actions coup-de-poing dans le monde | El Watan
toggle menu
mercredi, 16 octobre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191016





Climat : Deux semaines d’actions coup-de-poing dans le monde

10 octobre 2019 à 9 h 00 min

De Sydney à Londres, en passant par Le Cap, les militants écologistes d’Extinction Rebellion ont entamé lundi deux semaines d’actions coup-de-poing dans le monde pour dénoncer l’inaction «criminelle» des gouvernements face à la crise climatique, entraînant des dizaines d’arrestations.

Deux semaines après l’appel plein de colère de Greta Thunberg aux dirigeants de la planète à l’ONU, Extinction Rebellion, mouvement né en 2018 au Royaume-Uni, qui prône la désobéissance civile, a promis de semer la pagaille dans les capitales du monde entier, en menant des actions d’abord en Nouvelle-Zélande et en Australie, puis en Europe.

Royaume-Uni, à Londres, qui s’annonce comme un épicentre de la mobilisation, quelques activistes se sont enchaînés à l’aube à une remorque supportant un faux missile balistique Trident aux abords du ministère de la Défense, pour exhorter le gouvernement à utiliser les fonds publics contre le changement climatique.

Les militants, qui souhaitent bloquer Westminster, où sont concentrés les lieux de pouvoir de la capitale britannique, mènent des actions sur plusieurs sites, dont le pont qui fait face à Big Ben, que la police a fermé à la circulation.

Allemagne, à Berlin, des centaines de manifestants ont investi dès 4h30 locales la «grande étoile», l’un des principaux ronds-points de la capitale allemande, équipés de sacs de couchage et de couvertures de survie, sous une température avoisinant les 0°C.

D’autres actions doivent suivre à Berlin, notamment à la porte de Brandebourg. Pays-Bas, à Amsterdam, 50 personnes ont été interpellées après l’occupation d’un pont près du Musée national. En Espagne, le mouvement a rassemblé 200 manifestants devant le ministère de la Transition écologique à Madrid, où certains ont installé des tentes dans l’intention de camper.

En Australie, les militants prévoient des événements, comme la promulgation de la disparition des abeilles, un défilé nu ou un cortège funèbre pour la planète. «Nous avons essayé les pétitions, le lobbying et les manifestations, et maintenant le temps presse», a déclaré la militante australienne, Jane Morton. Des événements sont également prévus en Inde, ou encore à Buenos Aires.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!