Argentine : le nord subit une sécheresse majeure | El Watan
toggle menu
dimanche, 05 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan05072020




Argentine : le nord subit une sécheresse majeure

28 mai 2020 à 8 h 48 min

Les célèbres chutes d’Iguaçu, à la frontière entre le Brésil et le nord de l’Argentine sont victimes d’un manque de pluie depuis décembre.

Les 275 cascades spectaculaires des chutes d’Iguaçu, à la frontière entre l’Argentine et le Brésil, sont réduites à de minces petits ruisseaux. Le principal site touristique d’Amérique du Sud, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, est touché par une sécheresse record, et qui s’annonce croissante. «Le nord de l’Argentine dépend largement de la saison des pluies au Brésil, qui s’étale de décembre à avril. Or, elle se termine et il n’a pratiquement pas plu» , constate Gustavo Villa Uría, sous-secrétaire aux Services publics de l’eau du gouvernement argentin, interrogé par la Fondation Thomson Reuters. Tout le sud du Brésil et le nord de l’Argentine en souffrent.

Les navires sont bloqués par le niveau anormalement bas des rivières ; la production hydroélectrique a été réduite. Le secteur agricole se montre très inquiet. Les plaines céréalières argentines n’ont enregistré que 30 % à 65 % des précipitations normales au cours du mois de mars, après un été sec, rapporte AccuWeather, le site météorologique américain. La sécheresse entraîne déjà une réduction des rendements de maïs et de soja. Les responsables gouvernementaux s’inquiètent aussi de savoir s’il y aura assez d’eau potable, alors que la population en a davantage besoin, pendant la pandémie de Covid-19. Pour aggraver les choses, le thermomètre grimpe : de décembre à février, l’Amérique du Sud a connu sa deuxième période la plus chaude en 110 années de mesures.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!