Activité à domicile : Aubaine ou plaie ? | El Watan
toggle menu
samedi, 20 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan20072019
  • Pub Alliance Assurance







Le travail chez soi, un créneau en plein essor

Activité à domicile : Aubaine ou plaie ?

13 juin 2019 à 10 h 03 min

Le travail à domicile, une option incontournable pour certains et un choix bien réfléchi pour d’autres, commence à se faire une place importante sur le marché de l’emploi.

Si par le passé, le travail à domicile était réservé à certaines personnes non salariées, actuellement ce mode d’activité devient de plus en plus un choix pour ceux qui veulent échapper au stress de l’entreprise, réorganiser leur vie et gagner plus d’argent. Mais ces travailleurs sont-ils réellement couverts en cas d’accident ? Qu’en est-il de leur retraite ?

Le travail chez-soi ! De prime abord cette expression sonne comme un signe de liberté, un moyen pour éviter d’avoir un patron sur son dos. Mais cela exige également de celui qui choisit cette option d’exercer constamment une auto-surveillance. Chose qui n’est pas facile, notamment chez les personnes qui gèrent mal leur temps.

Tout porte à croire que le travailleur à domicile jouit d’une certaine liberté, surtout en évitant le déplacement chaque jour et le choix de ses horaires de travail.

Néanmoins, l’exercice d’un métier chez-soi n’est pas sans risques en matière de couverture sociale et le maintien de l’équilibre budgétaire. Pourquoi fait-on alors ce choix ? Ce n’est pas le manque d’opportunités de l’emploi qui mène les gens à opter pour une activité à domicile.

C’est plutôt l’organisation de la vie active et l’amélioration de son revenu qui sont les deux premiers facteurs qui ont amené de nombreux employés à quitter le cadre structuré pour une fonction plus libre chez-soi, comme en témoignent de nombreux interlocuteurs. L’exemple de Sadjia, enseignante au cycle moyen dans la localité de Birkhadem, ayant quitté son poste permanent pour se consacrer à la préparation des gâteaux traditionnels, des pièces montées et des gâteaux d’anniversaire est plus édifiant.

Qui sont les travailleurs à domicile ? Si dans la plupart des cas, ces fonctionnaires sont des artisans, dans d’autres cas, ce sont des fonctionnaires qui ont quitté leur poste permanent, tel que celui de Sadjia, et ce, pour plus de rentabilité et de flexibilité dans les horaires de travail. Le travail à domicile, c’est la liberté de choisir son métier, le nombre d’heures et sa propre rémunération.

Il n’en demeure pas moins que les domaines d’activité concernés par le travail à domicile relèvent essentiellement de l’artisanat (gâteaux traditionnels, fabrication des bijoux, coiffure, confection et couture). Mais pas seulement ! Les services liés aux nouvelles technologies, telles que le graphisme, la création des sites web, … commencent à voir le jour en Algérie, notamment avec la généralisation de l’utilisation des nouvelles technologies dans les différents domaines d’activité.

L’organisation des cycles de formation accélérés dans les différents domaines d’activité : cours particuliers, formations accélérées, gâteaux et pâtisserie, confection, vient de s’ajouter à cette liste des domaines permettant aux gens de trouver un emploi sans se déplacer. Une aubaine pour de nombreuses personnes habitant les endroits où le transport n’est toujours pas développé.

Les nouvelles technologies ont certes facilité le contact entre ces fonctionnaires et leurs clients. Toutefois, la mauvaise connexion, les coupures récurrentes et la mauvaise couverture du réseau internet pour certains endroits limitent la mobilité de certains d’entre eux, notamment ceux qui proposent des services dans le domaine des TIC.

Par ailleurs, ce créneau (les TIC) a permis à de nombreux artisans ayant eu de par le passé des ateliers de cesser l’activité tout en gardant le contact avec leurs clients, soit à travers l’ouverture des pages Facebook dédiées à leurs activités, soit par des annonces sur des sites commerciaux pour proposer leurs services. Des annonces à profusion concernant le domaine de la confection et la couture à domicile.

«Couturière, 10 ans d’expérience disposant de machine industrielle surjeteuse, souhaite prendre du travail à domicile concernant travail à façon», lit-on sur Oued Kniss, un site dédié aux annonces.

Ainsi, le travail à façon (une relation de travail qui voit un artisan, propriétaire de son outil de production, produire des marchandises sur les ordres d’un marchand qui se charge de leur commercialisation) est de plus en plus sollicité, y compris par les hommes. C’est le cas de ce coupeur modéliste, ayant 30 ans d’expérience à son actif et qui a de fortes chances de réussir seul en ouvrant son propre atelier.

«Je suis un coupeur modéliste patronage de 30 ans d’expérience spécialisé en articles de travail combinaison‚ tenue de sécurité, tabliers, tenues de bloc, tenues de cuisine, salopettes, costumes, ainsi que les tabliers d’enfants», écrit-il sur Oued Kniss. Pour d’autres catégories professionnelles telles que la coiffure, la fabrication des gâteaux et la pâtisserie, le travail à domicile permet de gagner du temps et de l’argent, notamment en ce qui concerne les frais de location du local et les taxes y afférentes.

Après plusieurs années de supplices à la fois pour elle et pour ses quatre enfants auxquels elle fait subir des réveils très matinaux, des longs moments d’absence et des déplacements quotidiens, Sadjia a décidé de quitter son poste dans le domaine de l’éducation sans hésitation. Elle opte pour le travail à domicile en ouvrant un site web «gatokids» pour la préparation des gâteaux d’anniversaire pour enfants.

Cette expérience semble bien réussie et l’activité a été élargie aux pièces montées et aux gâteaux pour les fêtes. «Fini les sorties matinales des jours pluvieux», dit Sadjia, en se remémorant ces jours d’hiver durant lesquels elle réveillait ses enfants pour les déposer, les deux aînés à la crèche et les deux jumeaux chez la nourrice. Les deux lieux, aussi éloignés les uns des autres. «Je mets presque une demi-heure pour les placer avant de reprendre le chemin de travail.

Un jour en sortant de la maison très tôt, ce jour-là il faisait très noir, mon fils aîné, à moitié réveillé, m’a demandé où on partait en pleine nuit», raconte Sadjia, qui admet que son choix pour le travail à domicile c’est d’abord pour le bien-être de ses petits et puis pour la rentabilité du métier qu’elle exerce. «C’est beaucoup plus rémunéré que l’enseignement», avoue-t-elle.

Cela fait 5 ans que Sadjia exerce ce métier. Vu l’importance des commandes, elle a même opté pour le recrutement d’une autre personne, toujours à domicile, et une autre qui travaille par intermittence, à savoir le poste de livreur des commandes à domicile. Une activité très sollicitée ayant permis la création de trois postes de travail mais tous au noir.

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!