Convergence de «trois désirs d’oubli» | El Watan
toggle menu
mardi, 07 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Convergence de «trois désirs d’oubli»

16 octobre 2021 à 11 h 35 min

Dans un ouvrage paru à La Découverte, Gilles Manceron expliquait que «le silence qui a entouré le 17 octobre 1961 pendant près de trois décennies n’a rien d’énigmatique. Trois facteurs ont contribué à la ‘‘dissimulation du massacre’’ : la négation et la dénaturation immédiates des faits de la part de l’Etat français, prolongées par son désir de les cacher ; la volonté de la gauche institutionnelle que la mémoire de la manifestation de Charonne contre l’OAS en février 1962 recouvre celle de ce drame ; et le souhait des premiers gouvernants de l’Algérie indépendante qu’on ne parle plus d’une mobilisation organisée par des responsables du FLN qui étaient, pour la plupart, devenus des opposants. Trois désirs d’oubli ont convergé. Ils ont additionné leurs effets pour fabriquer ce long silence»


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!