Connaissance et reconnaissance des massacres du 17 octobre 1961 : Le travail continu des historiens | El Watan
toggle menu
lundi, 04 juillet, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Connaissance et reconnaissance des massacres du 17 octobre 1961 : Le travail continu des historiens

20 octobre 2021 à 10 h 30 min

Intervenant au colloque portant sur «Le 17 octobre 1961, la gangrène du racisme» organisé au Sénat, vendredi dernier, par l’association Au Nom de la Mémoire et la Ligue des droits de l’homme, les historiens Benjamin Stora et Gilles Manceron sont revenus sur le contexte politique entourant la manifestation du 17 octobre 1961 et avancé des pistes expliquant la violence inouïe de sa répression

Benjamin Stora a commencé par rappeler que la guerre dure depuis six ans avec, entre 1956 et 1961, deux millions de paysans déplacés, «ce qui est considérable». «En 1959-1960, la guerre s’accélère quand survient la manifestation du 17 octobre 1961, un moment important dans les négociations entre le GPRA et le gouvernement français et à quelques mois de la fin de la guerre», a ensuite indiqué l’historien.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!