17 Octobre 1961 : crime d’Etat ou crime de Préfecture ? | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 octobre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Gilles Manceron. Historien

17 Octobre 1961 : crime d’Etat ou crime de Préfecture ?

20 octobre 2021 à 10 h 22 min

Soixante ans après avoir été commis, le massacre du 17 octobre 1961 a, pour la première fois, retenu véritablement l’attention de la presse des deux pays. Ce massacre de plusieurs centaines de travailleurs algériens immigrés installés dans la région parisienne, qui a été organisé délibérément par des responsables français et immédiatement et durablement dissimulé par des mensonges, a enfin suscité en France et en Algérie de nombreuses émissions et articles à la mesure de l’importance du nombre de ses victimes.

En France, un silence d’Etat a été imposé pendant des décennies. Alors qu’il a été préparé dès la fin du mois d’août 1961 par des responsables hostiles à l’indépendance de l’Algérie considérée alors par le général de Gaulle, soutenu par la majorité des Français, comme la seule solution politique possible, alors qu’il a été systématiquement organisé à la suite d’un Conseil interministériel convoqué, le 5 octobre 1961, par le Premier ministre Michel Debré, avec le ministre de l’Intérieur, Roger Frey, et le préfet de police de la Seine, Maurice Papon, ce massacre a été caché.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!