Vaccination pour le pèlerinage à La Mecque | El Watan
toggle menu
samedi, 14 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan14122019

  • Massage Tunisie


Vaccination pour le pèlerinage à La Mecque

18 juin 2019 à 10 h 00 min

Le mois de jeûne qui vient de s’achever il y a quinze jours rapproche chaque jour un peu plus l’arrivée du pèlerinage. Les hadjis ont quelques semaines à peine devant eux.

Un temps nécessaire pour se préparer sur le plan des réglementations en matière sanitaire. Ainsi, il est bon de savoir que le vaccin obligatoire contre les méningocoques A, C, Y et W135 doit être réalisé au moins dix jours avant l’entrée sur le territoire saoudien (et doit avoir été fait depuis moins de trois ans).

C’est ce qu’indique le Centre médical CMETE, créé en 1954 dans le but de fournir aux entreprises adhérentes, pour leurs agents appelés à exercer une activité professionnelle hors de France métropolitaine et leur famille, un service de contrôle médical préventif, rassemblant en un seul lieu, la consultation, les examens complémentaires et les vaccinations.

Le vaccin contre la grippe saisonnière est recommandé  : «Les infections respiratoires sont parmi les plus fréquemment diagnostiquées chez les participants au pèlerinage à La Mecque. La promiscuité, ainsi que l’exposition à des températures variables (passage des places ensoleillées où la température peut atteindre 48° en été aux lieux de prière souvent très frais) favorisent ce type de pathologie.

La vaccination contre la grippe est donc recommandée chez tous les pèlerins. Elle est impérative chez les personnes présentant des facteurs de risque de complications (plus de 65 ans, diabétiques, insuffisants respiratoires…).»

Il est aussi conseillé d’être à jour des vaccinations recommandées en France, en particulier la diphtérie, le tétanos, la polio, la rougeole et la coqueluche.

Les pèlerins, bien que vaccinés, peuvent parfois développer une méningite et transmettre l’agent de la maladie, à leur retour, à l’un de leurs proches. Il convient donc d’être attentif à l’apparition des signes évocateurs de méningite tels que : fièvre, maux de tête intenses, gêne importante occasionnée par la lumière, douleur ou raideur de la nuque, nausées et vomissements.

Si, au retour de La Mecque, un pèlerin ou quelqu’un de son entourage présente des signes évocateurs de méningite, il est indispensable de consulter immédiatement un médecin ou d’appeler le centre 15, en lui signalant ce voyage.

Les autorités sanitaires saoudiennes réalisent à l’entrée du territoire un dépistage de certaines maladies contagieuses. Les personnes présentant des signes évocateurs et leur entourage font alors l’objet d’une prise en charge médicale en isolement.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!