Un rapport du CSA sur la diversité | El Watan
toggle menu
mercredi, 10 août, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

TELEVISION FRANÇAISE

Un rapport du CSA sur la diversité

10 août 2021 à 10 h 03 min

C’est le challenge de ces dernières années : montrer à l’écran la diversité de populations qui constituent la France. Le Conseil français de l’audiovisuel a pour mission de veiller à cette amélioration de l’image des personnes «non blanches» par les télévisions, publiques et privées.

Dans son dernier rapport annuel qui porte sur l’analyse des programmes télévisuels, l’institution publique fait l’état des lieux. Selon le baromètre établi à partir du visionnage de 2600 programmes proposés par 18 chaînes, la part de visibilité des personnes arabes, noires ou asiatiques est passée à 16%, soit un point de plus qu’en 2019. Ils sont représentés dans des rôles positifs (36% des cas), plus que négatifs (22%). Le CSA nomme les productions originales françaises, comme les séries Validé de Canal + Les bracelets rouges sur TF1, En famille sur M6 ou les feuilletons quotidiens, à l’image d’»Ici tout commence» (TF1), ou de Plus belle la vie (France 3).

Cette amélioration concerne aussi les populations défavorisées telles que les personnes en situation de précarité (chômeurs, bénéficiaires du RSA, personnes sans domicile fixe…). Encore minime, leur représentation est passée pour la première fois en 2020 au dessus de la barre symbolique de 1%, en s’établissant à 1,2%.

La promotion de la diversité passe par une représentation à l’écran fidèle à la composition de la population française. C’est une des missions du CSA. Afin de remédier à la sous-représentation de certaines catégories de la population, le CSA a impulsé de nouvelles initiatives courant 2020. Les chaînes ont ainsi été incitées à prendre des engagements plus ambitieux pour améliorer la représentation de la diversité sociale sur leurs antennes.

A cet effet, le CSA a reçu en novembre 2020 chacun des groupes audiovisuels. La demande qui leur a été adressée : être plus innovants et s’assurer que les engagements soient suivis d’effets significatifs sur les écrans en 2021. Si la représentation des personnes perçues comme «non blanches» a légèrement diminué en 2019, «le CSA se félicite de l’attention particulière portée par les chaînes à leur représentation dans les fictions françaises. 18% des héros sont des personnes non-blanches soit presqu’autant que les personnes perçues comme blanches (19%)».

 

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!