«L’Algérie, un rêve d’artistes» : L’exposition qui rend hommage à la «révolution du sourire» | El Watan
toggle menu
jeudi, 21 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191121
  • Massage Tunisie



«L’Algérie, un rêve d’artistes» : L’exposition qui rend hommage à la «révolution du sourire»

08 octobre 2019 à 9 h 01 min

Dans le cadre de la célébration des événements du 5 Octobre 1988, une exposition «L’Algérie, un rêve d’artistes» se tient du vendredi 5 au 10 octobre dans la commune de Bagnolet, en Seine-Saint-Denis.

Pensée par Nadia Agsous et réunissant 11 artistes d’horizons artistiques divers, elle est organisée en solidarité avec le mouvement populaire en Algérie qui bat le pavé depuis le 22 février dernier en vue d’imposer un changement démocratique et pacifique, à même d’entrer dans la deuxième République.

Cette initiative est organisée par le collectif Jamais sans nous Bondy et l’Association berbère de Bagnolet.

Les artistes ont été conviés par les deux collectifs pour exposer les œuvres qu’ils ont réalisées dans le cadre des manifestations parisiennes de la communauté algérienne en France qui se tiennent tous les dimanches à la place de la République.

Ces hommes et ces femmes ont su comment, à l’aide d’un coup de crayon ou d’un pinceau, dessiner la «révolution du sourire» et traduire en images les aspirations de millions d’Algériens qui manifestent sans répit pour une Algérie meilleure et un démocratie majeure.

Si le vernissage de l’exposition a eu lieu samedi dernier, c’était également pour marquer une date historique de l’Algérie contemporaine qui a vu tomber la peur et amorcer le changement d’un système basé sur le parti unique, archaïque et dépassé.

C’est aussi pour rendre hommage aux nombreux morts tombés sous les balles assassines de l’armée, alors qu’ils manifestaient d’une manière pacifique, pour la liberté et la démocratie. En peignant et en imageant la «révolution du sourire», ces artistes marquent aussi et à leur manière, soit collectivement ou individuellement, les moments historiques que vit l’Algérie et font cause commune avec les revendications populaires.

Ils ont suivi leurs amis soudanais qui ont également joué un grand rôle dans la conduite de la révolution populaire, en confectionnant des tableaux, des slogans et des portraits de militants, vivants ou morts, qui ont permis à la révolution du pays des deux Nils de réussir.

En Algérie et en France, ce sont des dizaines d’artistes (musiciens, peintres, dessinateurs, chanteurs…) qui ont permis à la révolution de se faire connaître dans le monde. A l’image de la jeune fille qui, un jour de rassemblement à la place de la République à Paris, a esquissé une danse classique qui a fait le tour du monde grâce aux réseaux sociaux.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!