«L’escalade délétère que prend le traitement de l’islam» | El Watan
toggle menu
dimanche, 29 novembre, 2020
  • thumbnail of elw_17102020





UN COLLECTIF MUSULMAN ÉCRIT AU PRÉSIDENT MACRON

«L’escalade délétère que prend le traitement de l’islam»

20 octobre 2020 à 10 h 23 min

C’était bien avant l’horreur sans nom de l’assassinat sanglant, vendredi, d’un professeur, décapité par un terroriste tchéchène, outré, que l’enseignant a parlé de liberté d’expression en classe en montrant des caricatures du prophète.

Un collectif de mosquées et associations musulmanes d’Île-de-France réuni à Rosny-sous-Bois, avait, il y a quelques jours, a adressé une lettre au président français pour dire leurs craintes face à «l’escalade délétère que prend le traitement de l’islam et des musulmans dans notre pays».

La lettre ouverte réfute de nouveau la «mise à l’index continue à travers l’utilisation de concepts généraux flous comme ‘‘islam radical’’, ‘‘islam politique’’, ou plus récemment encore ‘‘séparatisme’’».

Les signataires, rejoints par nombre de structures associatives musulmanes dans plusieurs régions françaises, y dénoncent au contraire les médias et certains hommes politiques «qui ont fait de l’islamophobie un fonds de commerce, favorisant ainsi les amalgames et la suspicion».

Ils s’inquiètent de ce qu’ils nomment «une volonté de mise sous contrôle des organisations musulmanes avec des contrôles systématiquement inopinés dans nos mosquées, salles de prières, écoles musulmanes et ce avec des moyens policiers digne d’une époque que nous pensions révolue».

Ce fut le cas récemment à la mosquée Omar à Paris.
Ils demandent que cette pression cesse. Ils s’élèvent particulièrement sur «la stigmatisation et le harcèlement que subissent les femmes musulmanes ayant décidé de porter un foulard».

Face à ce qu’ils nomment un «traitement d’exception», ils estiment que «les musulmans, dans leur écrasante majorité, vivent en paix et en harmonie dans la société française et respectent le cadre laïc et les lois de la République. Les associations musulmanes ne ménagent aucun effort et ce, depuis des années, pour orienter et accompagner la communauté musulmane et les nouvelles générations».
Ils rappellent à ce sujet les épreuves et difficultés qui se dressent devant la communauté musulmane, «que celles-ci soient d’ordre économique, sanitaire, écologique ou autre».

«CE COMBAT CONTRE L’EXTRÉMISME, LES MUSULMANS LE MÈNENT»

Interviewé par le journal La Croix au sujet de la lutte souhaitée contre l’islamisme politique, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en charge des cultes, devait récemment déclarer : «Il n’appartient pas à l’État d’organiser l’islam. En revanche, il nous faut tout faire pour accompagner les représentants de l’islam dans la modernisation des instances du culte musulman. Notre travail est d’aider les musulmans de France à tirer le meilleur des différents courants de pensées qui traversent leur religion. Ce n’est pas de l’ingérence de dire qu’on préfère Averroès aux salafistes.

Ces derniers ne veulent pas de la France telle qu’elle est. Permettez-nous quand même de défendre les valeurs de la République !» Pour sa part, dans une contribution au journal Le Monde, le recteur de la mosquée de Villeurbanne répond au président de la République : «Si le but est d’essayer de mettre en place un islam qui se vivrait plus culturellement que cultuellement, cela ne servirait à rien, sinon à ajouter de la confusion à la confusion. Inutile de nier la réalité : l’islam est une foi et une spiritualité, nourri par une pratique articulée autour des cinq piliers. Les musulmans continueront à pratiquer leur religion. Il faudrait juste les aider à harmoniser cela avec les sociétés dans lesquelles ils vivent – et dans le strict respect des lois républicaines.»

Selon lui, il existe réellement «une tendance à une certaine radicalité chez des jeunes pour qui les réseaux sociaux sont devenus un véritable mode de vie. Seulement, pour contrecarrer cette tendance, il faudrait commencer par mieux l’étudier. Et cela demanderait beaucoup de moyens humains, intellectuels et financiers. Le président de la République n’a fait aucune proposition en ce sens.»

Emmanuel Macron voudrait à ce titre s’appuyer notamment sur le Conseil français du culte musulman, pour clarifier le fonctionnement cultuel et citoyen de l’islam en France. Son président, Mohammed Moussaoui, répond dans les colonnes du Monde : «Ce combat contre l’extrémisme, les musulmans de France le mènent depuis longtemps et sont en première ligne. Quoi de plus blessant et offensant que de voir sa propre religion dévoyée et instrumentalisée pour porter atteinte à son propre pays et à ses propres concitoyens ? Ce plan, qui touche à des questions sensibles telles que les libertés d’association et d’éducation, devra se déployer dans un cadre légal, solide, nécessitant une expertise approfondie du Conseil d’Etat, du Conseil constitutionnel et des représentants de la nation.»

 

ISLAMISME ET TERRORISME LES CHIFFRES DE DARMANIN

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a donné quelques éléments chiffrés lors de son point presse sur la délinquance. Il a indiqué que 73 lieux islamistes avaient été fermés depuis le début de l’année, dont 12 en septembre. Depuis février 2018, 356 sites islamistes ont été fermés.

Il a indiqué que 231 étrangers en situation irrégulière étaient suivis pour radicalisation et qu’il fallait «les expulser». Dans ce nombre, 180 détenus sont actuellement incarcérés. D’autre part, il a avancé le chiffre de 851 immigrés clandestins inscrits au Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).
Enfin, 98 cellules départementales de lutte contre l’islamisme et le repli communautaire (CLIR) sont désormais déployées sur les 101 qui devront couvrir à terme tout le territoire.

Lyon/
De notre correspondant Walid Mebarek

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!