17 octobre 1961 : Le sombre héritage de la colonisation | El Watan
toggle menu
jeudi, 23 septembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



17 octobre 1961 : Le sombre héritage de la colonisation

10 août 2021 à 10 h 17 min

La tragédie du 17 octobre 1961 à Paris et dans plusieurs villes françaises sera commémorée cette année avec une attention particulière, car ce sera le 60e anniversaire de la répression criminelle contre des manifestants algériens pacifiques. Parmi les enseignements tirés des décennies de déni  : la pensée coloniale reste une constante. Avec cette idée forte, plusieurs ouvrages sont annoncés dont celui de Fabrice Riceputi Ici on noya les Algériens, aux éditions Le passager clandestin. Il est préfacé par Gilles Manceron, spécialiste de l’histoire coloniale française et ouvert par un texte inédit du journaliste Edwy Plenel, cofondateur du site d’infos Mediapart, sous le titre Une passion décoloniale. Ce livre de Fabrice Riceputi est une nouvelle édition d’un premier essai paru en 2015 aux mêmes éditions du Passager clandestin sous l’intitulé : La bataille d’Einaudi ou comment la mémoire du 17 octobre1961 revint à la République. Cette parution largement remaniée et enrichie porte en exergue ce sous- tire : La bataille de Jean-Luc Einaudi pour la reconnaissance du massacre policier et raciste du 17 octobre 1961.

 

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!