La fixation estivale sur le burkini | El Watan
toggle menu
jeudi, 22 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190822
  • Pub Alliance Assurance





La fixation estivale sur le burkini

06 août 2019 à 10 h 00 min

On n’en a pas fini avec le burkini. La semaine dernière, dans la petite ville de Pierrelatte, dans la Drôme, le Rassemblement national (ex-Front national) avait l’intention de remettre le couvert anti-musulman pour protester contre le port de ce vêtement de bain choisi par quelques musulmanes pour se rendre à la plage.

Le mouvement d’extrême-droite qui se nourrit de la xénophobie et du racisme voulait faire une démonstration médiatique sur un plan d’eau de la commune, le lac de Pignedoré autour d’un «un pique-nique revendicatif».

La municipalité de la commune (Parti Les Républicains – droite) a interdit ce rassemblement anti-burkini. Des élus régionaux du Rassemblement national devaient se regrouper autour de Laure Pellier, conseillère régionale.

Au Dauphine Libéré, l’adjoint à la sécurité de Pierrelatte J.-P Planel a indiqué que l’arrêté municipal a été pris car «le burkini est interdit dans le règlement intérieur» du lieu de baignade : «Il ne s’agirait donc pas d’un lieu symbolique, mais simplement d’un point de regroupement stratégique pour les fédérations qui devaient venir de loin.»


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!