Environnement : Les lobbies des empoisonneurs | El Watan
toggle menu
jeudi, 19 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan19092019





Environnement : Les lobbies des empoisonneurs

11 juin 2019 à 10 h 00 min

Régulièrement, des produits utilisés dans l’agriculture font l’objet de dénonciation. Une série télévisée dénoue la chaîne des blocages pour s’en débarrasser.

Arte démarre ce jeudi 13 juin à 19h55 (heure algérienne) la diffusion d’une série qui fera date : Jeux d’influence. Une plongée amère dans le monde des pesticides et des manigances politico-financières pour empêcher les pouvoirs publics de les interdire en raison de leur nocivité. Pourtant les incidences meurtrières sont mondiales et aucun pays n’y échappe.

Les dernières élections européennes ont démontré la présence très forte d’une sensibilité écologiste parmi l’électorat. Le Parlement européen abritera un nombre jamais vu de personnes soucieuses de protéger l’environnement pendant qu’il est encore temps.

Hasard de la programmation télévisuelle, la chaîne Arte propose cette série innovante, tant sur la forme que sur le fond, au sujet des pesticides, et ce thème touche la planète entière. Jusqu’au 27 juin, le public pourra se faire une idée, non pas avec une barbante explication scientifique, mais par le biais d’une fiction passionnante que nous avons pu visionner en avant-première.

Jean-Xavier de Lestrade, réalisateur et co-créateur, explique : «J’ai grandi dans le Sud-Ouest, où mon père était agriculteur. Je me souviens qu’enfant, je le regardais désherber ses champs avec des pesticides, plusieurs fois par an. Je ne crois pas l’avoir jamais vu mettre un masque.

On percevait cela comme une activité positive: cela démultipliait les rendements. Bien plus tard, mon père a lu un article sur un agriculteur, Paul François, qui portait plainte contre Monsanto après avoir été intoxiqué.

Il me l’a envoyé, avec une note disant qu’il y avait peut-être là un sujet à traiter… C’était en 2011. Cela a pris quelques années avant d’arriver à maturation. En fait, cela s’est télescopé avec un autre sujet qui m’occupe depuis toujours : la chose politique.

La majorité des études scientifiques montrent que les pesticides sont cancérigènes, et pourtant on a le sentiment qu’il n’y a pas de prise de conscience politique. Pourquoi ? Qu’est-ce qui se passe à ce niveau-là ? Si un homme politique décide d’engager la bataille, quelle marge de manœuvre a-t-il réellement  ?»

Le film, interprété par des comédiens de premier ordre, débute ainsi : dans le centre de la France, un agriculteur, Michel Villeneuve, est retrouvé inanimé au pied de son tracteur. On diagnostique une leucémie, liée à l’utilisation d’un désherbant produit par la multinationale Saskia.

Le député Guillaume Delpierre, ami d’enfance de Villeneuve, s’engage à déposer un amendement pour faire interdire ce produit. Mais le PDG de Saskia mandate un redoutable lobbyiste, Mathieu Bowman, pour contrer son projet.

Bowman, lui, engage Claire Lansel, une ex-journaliste politique au riche carnet d’adresses, pour l’aider à manœuvrer en coulisses. C’est alors que le directeur marketing de Saskia, Didier Forrest, est retrouvé noyé dans la Seine dans des circonstances mystérieuses…


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!