Université d’Alger 3 : La numérisation administrative et pédagogique s’accélère | El Watan
toggle menu
samedi, 24 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190824




  • Pub Alliance Assurance

Université d’Alger 3 : La numérisation administrative et pédagogique s’accélère

17 juillet 2019 à 9 h 00 min

Le recteur de l’université Alger 3, Cheriet Rabah, a annoncé, la semaine passée à Alger, la généralisation prochaine de l’administration électronique «e-administration» au niveau de l’ensemble des départements et services de l’université.

Dans son allocution à l’occasion de la cérémonie de clôture de l’année universitaire 2018/2019, M. Cheriet a précisé que «la numérisation du travail administratif et pédagogique a été entamée, de même que beaucoup de prestations ont été fournies en ligne, et ce, dans une démarche de généraliser la e-administration à l’université dans les meilleurs délais».

Ainsi, la plateforme «Progress» vient d’être alimentée avec tous les renseignements relatifs aux ressources humaines (étudiants, enseignants et travailleurs) et ceux relatifs aux aspects pédagogiques, ce qui a permis à l’université de procéder aux délibérations via cette plateforme, cette année, «en toute transparence et avec maîtrise, réduisant ainsi les pratiques malsaines et consacrant le principe d’équité et de mérite», a fait savoir M. Cheriet.

Le même responsable a également fait état de l’achèvement de l’opération d’introduction des données relatives à la Bibliothèque nationale (BN) sur le site électronique de l’université et de la réception par la BN des mémoires et thèses, sans avoir à se déplacer au Centre de recherche sur l’information scientifique et technique (Cerist). Il a également annoncé l’entame de la promotion de quatre revues au classement C, ce qui épargnera aux doctorants et chercheurs de rechercher des plateformes pour publier leurs travaux.

Le recteur de l’université Alger 3 a également rappelé la création, récemment, au profit de tous les enseignants et étudiants, d’adresses mails professionnelles en vue de donner une meilleure lisibilité aux recherches de l’université, ainsi que la tenue de sessions de formation afin de permettre aux enseignants de s’inscrire sur les moteurs de recherche scientifique, tels que Google Scholar.

Par ailleurs, le responsable de l’université a fait état de 13 000 étudiants ayant obtenu la licence et le master dans différentes spécialités, ainsi que de la soutenance de plus de 350 thèses de doctorat et de plus de 70 habilitations scientifiques. Rappelons que cette démarche de numérisation de l’administration s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet gouvernemental visant la modernisation des administrations et services publics.

Le ministère de l’Intérieur avait annoncé, il y a quelque temps, le lancement d’une «opération d’envergure pour la généralisation de l’utilisation du NIN (Numéro d’identification nationale) par l’ensemble des autres secteurs, afin de faciliter l’interopérabilité entre les différentes bases de données».

Cette mesure «contribuera grandement à l’automatisation des prestations de services fournies aux citoyens», affirme le ministère de l’Intérieur, précisant avoir invité l’ensemble des secteurs à «utiliser le réseau interne du département comme plateforme de raccordement à l’établissement d’une liaison entre les sites centraux et locaux des différents départements ministériels». L’objectif, est-il expliqué, étant de parvenir à «une coordination gouvernementale, meilleure, plus efficiente et davantage sécurisée».


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!