Université Constantine 3 : La grève des diplômés se poursuit | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190320

Le vent de la contestation n’a pas l’air de s’estomper à l’université Constantine 3, où deux départements, la faculté des sciences politiques et l’institut de gestion et de techniques urbaines (GTU) sont en grève.

Université Constantine 3 : La grève des diplômés se poursuit

21 janvier 2015 à 10 h 00 min

Le recteur de l’université Constantine 3, M. Boukerzaza, que nous avons rencontré hier, nous a assuré que 80% des étudiants de ces instituts ont repris les cours et que le rectorat était en train d’organiser les rattrapages pour rester dans la fourchette des douze semaines pour ce semestre. Mais en dépit de ces assurances, le malaise semble toujours couver au sein des étudiants, du moins pour ceux inscrits en sciences politiques et en gestion et techniques et urbaines.

Seïf et Hamza, étudiants en troisième année de sciences politiques, système LMD, nous ont affirmé à ce propos que le comité des étudiants grévistes boycotte toute forme de dialogue avec le doyen et le recteur tant que des assurances pour qu’aucune mesure de rétorsion ne soit prise à leur encontre ne leur sont pas formulées par l’administration. Ces derniers s’inscrivent également en faux contre les déclarations du recteur, lequel cherche, selon eux, à minimiser l’ampleur de la grève qui serait suivie par près de 70% des étudiants de cette faculté.

Nos interlocuteurs ont soutenu d’autre part qu’une réunion était prévue hier à Alger entre des représentants des facultés de sciences politiques et les ministres de l’Enseignement supérieur et celui de l’Emploi pour discuter de la reconnaissance de leur diplôme, en précisant qu’ils attendent de voir ce qu’il en sortira avant de prendre une décision autour du maintien ou de la fin de la grève.

Reprise et doute chez les architectes

Les étudiants en GTU sont toujours en grève quant à eux, à l’instar de ceux  d’autres départements, en raison de la non-reconnaissance de leur diplôme par la Fonction publique. Pour ce qui concerne les étudiants en système LMD de l’Institut d’architecture et d’urbanisme, et après plus de deux mois de grève, ces derniers ont, en effet décidé de suspendre leur mouvement et de reprendre les cours, a-t-on appris hier lors de notre déplacement à l’université Constantine 3.

Une réunion tenue dimanche passé à Alger entre les délégués des étudiants et le ministre de l’Enseignement supérieur, en présence de Djamel Chorfi, président du Conseil national de l’Ordre des architectes, a permis d’arriver à un terrain d’entente. C’est ce que nous a confirmé, Haroun, étudiant en deuxième année, lequel a fait partie de la délégation ayant pris part à cette réunion.

Les termes de l’accord auquel ont abouti les discussions, selon les représentants des étudiants, se déclinent en deux axes principaux : la reconnaissance du diplôme et les assurances quant à l’inscription dès la prochaine promotion à l’ordre des architectes des étudiants en architecture du système LMD. Quoi qu’il en soit, il semblerait tout de même que certains étudiants, notamment Hichem, étudiant en deuxième année master 2 en architecture et urbanisme, restent sceptiques quant à ces promesses tant que rien de concret n’a été annoncé par la tutelle, à savoir le ministère de l’Enseignement supérieur.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!