Université Abdelhamid Mehri de Constantine : Les étudiants en archéologie en grève ouverte | El Watan
toggle menu
samedi, 28 mai, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Université Abdelhamid Mehri de Constantine : Les étudiants en archéologie en grève ouverte

13 novembre 2019 à 9 h 01 min

Les étudiants du département d’archéologie, de la faculté des sciences sociales et humaines à l’université Abdelhamid Mehri Constantine 2, sont entrés en grève illimitée.

Ce débrayage a été entamé, hier, pour réclamer l’amélioration des conditions pédagogiques et l’intégration de leur spécialité dans les différents concours de la Fonction publique. Les protestataires, qui se sont rassemblés devant le siège de la leur faculté, ont exprimé leur colère en affirmant que cette spécialité ouvre une voie directe vers le chômage. «Notre grève est libre et ne dépend d’aucune organisation estudiantine, nous l’avons entamée après plusieurs réclamations auprès des responsables concernées.

Hélas, rien n’a été fait jusqu’à aujourd’hui. Pis encore, ce secteur a connu une dégradation remarquable car les spécialistes et les diplômés ne sont pas sollicités dans les différentes fouilles. Pourtant, l’Algérie est considérée aujourd’hui comme l’un des pays riches en sites archéologiques.

C’est regrettable de voir que l’Etat dépense beaucoup dans une formation qui n’est pas bien considérée», a fulminé l’un des protestataires. Les étudiants ont adressé une lettre aux responsables de l’université, à leur tête le recteur, à travers laquelle ils ont détaillé la nature de leurs revendications sur deux volets : pédagogique et national.

Dans le premier, ils ont réclamé plus de travail sur le terrain, l’ouverture et l’équipement des laboratoires, l’acquisition des livres et d’ouvrages de référence sur l’archéologie et l’ouverture de postes en doctorat. Dans le volet national, ils ont appelé leur tutelle à collaborer avec le ministère de l’Education nationale, afin de leur permettre de participer aux concours de recrutement organisés chaque année. Ils ont également demandé l’ouverture des postes dans les secteurs de la culture, du tourisme, les musées, l’administration et l’accès à des postes dans les corps de sécurité.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!