Ramadhan à Tizi Ouzou : Un calvaire au quotidien | El Watan
toggle menu
mardi, 11 mai, 2021
  • thumbnail of elwatan10052021




Ramadhan à Tizi Ouzou : Un calvaire au quotidien

28 avril 2021 à 10 h 12 min

Le mois sacré intervient cette année dans un contexte particulier pour les étudiants, notamment ceux qui sont tenus de passer le Ramadhan à la cité universitaire. Avec les appréhensions quant à une éventuelle nouvelle vague de cas de contamination au coronavirus, la situation ne semble pas être rassurante pour la communauté estudiantine.

 

C’est un véritable calvaire», nous laisse entendre un résident à la cité U de Tamda, à 14 kilomètres à l’est du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou. «Le ftour loin de la chorba familiale est difficile mais, il est plus difficile quand on est confronté à des conditions déplorables», ajoute-t-il.

Zina Nait Ali, étudiante à la faculté des sciences humaines et sociales et résidente à la cité U Tamda 1, nous a déclaré qu’«avec les conditions difficiles et la situation sanitaire provoquée par la Covid-19, il est dur de passer le ramadan à la résidence universitaire. Mais nous essayons de faire de notre mieux pour passer des moments agréables», ajoute-t-elle.

Elle a précisé aussi que le repas servi au restaurant est amélioré mais, «il est loin d’être comme celui préparé soigneusement avec tous les membres de la famille. Et pour créer une ambiance conviviale, les étudiantes se mettent à préparer de petits plats, le bourak et d’autres accompagnements. A l’heure de la rupture du jeûne, il y a un climat familial qui est instauré entre les résidentes puisque nous mangeons ensemble après avoir préparé la table comme à la maison», nous confie-t-elle.

Dans la résidence universitaire des garçons de Hasnaoua, implantée à quelques lieues seulement du centre-ville, Mounir Nouraout, étudiant au département de langue et culture amazighes et résidant à Hasnaoua, nous raconte comment il passe ces soirées ramadanesque à la cité U. «Il n’y a point de comparaison entre ce qu’on mange à la maison et les rations servies à la cité universitaire.

Il y a aussi la grande file d’attente que nous devons faire, chaque jour, pour prendre nos bols de chorba et nos plats de résistance», nous précise-t-il. Nadir Ammadj, étudiant en 3e année économie, résidant la même cité, affirme qu’il préfère faire la navette quotidiennement pour rompre le jeûne en famille que de rester à Tizi Ouzou. «Après 15 heures de jeûne, on nous sert un repas presque immangeable. Souvent, les retardataires sont victimes de l’insuffisance des rations. Le service restauration ne peut aucunement établir les estimations du nombre de personnes qui convoitent ces restaurants pour la simple raison que d’autres étudiants qui ne sont pas hébergés à Hasnaoua se rapprochent des restaurants de ce campus, à l’heure du ftour.

Cela, sans parler des extra-universitaires. A 15h30, déjà, des étudiants s’amassent devant le «résto», des boîtes en plastique en main, afin de s’approvisionner en chorba et plat de résistance, notamment. La queue s’étale parfois jusqu’au-delà de la rupture du jeûne», déplore-t-il. Notons qu’après le ftour, les étudiants préfèrent sortir à l’extérieur pour essayer de prendre un peu d’air et  d’oublier, un tant soit peu, le calvaire de la cité. Et ce, en raison de l’absence de moyens de distraction et d’occupation, parce qu’hormis le foyer dont le fonctionnement se limite à servir boissons, café, thé et gâteaux, aucune autre activité n’est organisée.

Par ailleurs, pour revenir  à la résidence U de Tamda 2, des étudiants nous ont parlé des files d’attente pour se faire servir un repas. «Après la rupture du jeûne, la cité étant loin de la ville, les étudiants préfèrent, pour la plupart, rester dans l’enceinte de l’établissement. Ils se forment en groupes généralement çà et là, dans tous les coins de la cité. Les discussions diffèrent d’un groupe à un autre. Ils s’échangent des idées et des discussions jusqu’à tard dans la nuit», nous confient-ils.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!