Pr Nourredine Benali Cherif, nouveau recteur de l’université de Bab Ezzouar : «L’USTHB a toutes les qualités pour devenir leader dans son domaine» | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20112019
  • Massage Tunisie



Pr Nourredine Benali Cherif, nouveau recteur de l’université de Bab Ezzouar : «L’USTHB a toutes les qualités pour devenir leader dans son domaine»

11 septembre 2019 à 9 h 25 min

L’université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) de Bab Ezzouar a désormais un nouveau recteur. Il s’agit du Pr Nourredine Benali Cherif, chimiste de formation et détenteur de plusieurs diplômes d’études supérieures.

Il a été distingué de divers prix, dont le Scopus Awards- Algeria-2013 en chimie de la vie, et le  Scopus-Elsevier-Algeria 2011, en cristallographie. Il nous livre, ici, ses premières impressions sur le lancement de la nouvelle année universitaire, le rôle que devrait jouer l’université de Bab Ezzouar, de par son importance, dans l’amélioration de la qualité des enseignements et, enfin, sur la polémique autour de l’utilisation de l’anglais à l’université.

Propos recueillis par  Lyes M.

 

Vous venez tout juste de prendre vos fonctions de nouveau recteur de l’USTHB. Dans quel état avez-vous trouvé l’établissement universitaire ?

L’état dans lequel j’ai trouvé l’USTHB est bon. Il s’agit de la première université des sciences et technologies au niveau national. J’ai trouvé une université qui dispose de plus de 1900 enseignants et 600 professeurs, chose qui est rare dans une université algérienne. Avant de venir ici, j’étais dans une université où il n’y avait que 32 professeurs. Je dis cela, parce que je crois beaucoup plus aux ressources humaines qu’à autre chose. Il reste maintenant à canaliser les efforts, à trouver les bonnes volontés et à les faire participer au développement de l’université de Bab Ezzouar. Ces enseignants et ces administrateurs doivent jouer un rôle prépondérant au niveau local ou régional, à travers la Conférence nationale des universités, les commissions d’expertise et autres. Nous disposons de tout ce qu’il faut pour bien fonctionner, voire pour exporter.

Comment se déroulent les inscriptions à l’USTHB ?

Je n’aime pas les exagérations, mais je peux dire quand même qu’elles se déroulent merveilleusement. Aujourd’hui, avec l’équipe qui s’occupe des inscriptions, on travaille en amont pour préparer les documents dont aura besoin l’étudiant le jour «J» et parer aux éventuels problèmes (électricité, internet et autres) pouvant entraver le fonctionnement de la plateforme numérique Progres, qui facilite énormément, maintenant, la tâche aux universités algériennes dans le domaine des inscriptions et de la gestion post-inscription des étudiants. Les étudiants qui venaient ici ne passaient pas plus de 20 minutes pour finaliser leurs inscriptions. La spécificité de l’USTHB réside dans l’accueil des étudiants qui est fait par des étudiants post-graduants. C’est une tradition de chez nous que nous avons voulu maintenir.

L’autre spécificité concerne les examens du 2e semestre de l’année universitaire précédente qui n’ont pas été assurés. Comment avez-vous réglé ce problème ?

Le problème a été réglé avant que je ne vienne. Je ne fais que continuer la gestion. Il y a eu effectivement des perturbations dans la tenue des cours, des examens et autres, à partir de février dernier. Les cours ont pu être terminés grâce au prolongement de l’année universitaire jusqu’au 31 juillet, mais tous les examens ont été reportés pour la période du 4 au 17 septembre. Toutes les opérations qui s’en suivent (correction, délibération, rattrapage) vont être achevées fin septembre, début octobre. Si tout va bien, l’année universitaire 2019/2020 débutera probablement lors de la première quinzaine du mois d’octobre. Nous avons prévu la date du 6 octobre 2019 pour lancer les cous au niveau de toutes les facultés de l’USTHB.

Les étudiants semblent déterminés à poursuivre leur mouvement de protestation et le même problème risque de se répéter. Auquel cas, avez-vous prévu des mesures spécifiques ?

Je ne sais pas. Je vais agir en fonction de la situation. Mais disons que l’université est un milieu ouvert et nous sommes en face de l’élite du pays. Ce qui se passe en dehors de l’enceinte de l’université nous interpelle beaucoup, mais nous devons nous occuper de notre université pour bien enseigner et mettre en place une administration à l’écoute des doléances pédagogiques et de recherche, pas d’autres.

Lors de votre conférence de presse de lundi dernier, vous avez exprimé le vœu de faire de l’USTHB une université d’excellence. Comment comptez-vous procéder, alors que les universités algériennes ne figurent dans aucun classement mondial ?

Le ministère de l’Enseignement supérieur a mis depuis quelques années une cellule «Assurance qualité», qui s’intéresse à la qualité dans les universités en matière d’enseignement et de recherche. L’USTHB a toutes les qualités pour devenir leader dans certains domaines des sciences et technologies. Lorsqu’on a autant de professeurs et d’enseignants, des filières à recrutement national, pourquoi ne pas faire de l’USTHB une université pour laquelle elle a été créée.

Quelle est votre position par rapport à la polémique qui a vu le jour autour de l’utilisation de l’anglais à l’université ?

Nous sommes au XXIe siècle et on n’a pas de temps à perdre. Les petites décisions deviennent de grandes lorsqu’elles sont prises en temps opportun. Ne politisons pas le problème de la langue dans l’université. Vous pouvez demander à tous les maîtres de conférences qui ont publié des articles scientifiques, ils vous diront qu’ils les ont publiés en anglais.

Toutes les revues scientifiques sont publiées en anglais. La langue n’est qu’un outil pour communiquer le savoir. A l’université, nous allons utiliser la langue qui permettra à l’enseignement supérieur de se développer, et à tous les cadres universitaires d’être dans une logique globale et universelle.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!