Management de projets : Journée de conférences et de workshops à l’USTHB | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 mai, 2021
  • thumbnail of elwatan05052021




Management de projets : Journée de conférences et de workshops à l’USTHB

04 mars 2020 à 9 h 08 min

L’Université des sciences et technologie Houari Boumediene (USTHB) a organisé lundi dernier une journée de conférences et d’ateliers pratiques en collaboration avec l’Association algérienne de management de projets (APMA).

Cette journée s’adressait aux étudiants doctorants et porteurs de projets. Le thème principal de cette journée a été consacré au management de projets pour les start-up et les spin-off.

Des étudiants de l’USTHB et d’autres universités, des enseignants et des experts ont participé à cet événement. Au programme, des conférences sur le management et l’agilité au service des start-up présentées par Karim Brouri, ingénieur et entrepreneur de l’Ecole polytechnique d’Alger et de l’Ecole Art et Métiers de Paris.

Une deuxième conférence a été présentée par Youcef Boucherim, ingénieur diplômé de l’Institut des télécommunications d’Oran et de l’université UQAM (Canada). Les deux conférences ont été suivies par un débat et des questions soulevées par des étudiants porteurs de projets.

Des workshops ont été aussi organisés, portant également sur la question du management des projets du digital, de la planification et de la gestion des risques que pouvait rencontrer un porteur de projet.

Parmi les enseignants de l’université qui ont contribué à l’organisation de cette journée, nous avons rencontré le Pr Fergani Belkacem, enseignant chercheur à l’USTHB, directeur de laboratoire d’ingénierie des systèmes intelligents et responsable coordinateur de l’incubateur ICOSnet.

Selon lui, le projet de l’incubateur est en phase de «finalisation» et devrait permettre d’accompagner et d’encadrer les porteurs de projets de l’USTHB, voire des autres universités du pays. Une fois opérationnel, l’incubateur offrira un espace de travail équipé, du coaching et de l’animation pour les porteurs de projets.

Le Pr Fergani affirme que les projets qui seront acceptés au sein de l’incubateur devront résoudre des problèmes dans le domaine informatique, de la gestion de l’énergie dans le campus universitaire, mais aussi des énergies renouvelables dans les campus et hors campus.

«Nous cherchons à créer le ‘‘Smart campus’’ ou le campus intelligent et pour cela, nous comptons multiplier ce genre de conférences à l’intention des porteurs de projets pour maîtriser la gestion des risques que pourrait rencontrer une start-up», explique le professeur.

Le président de L’Association algérienne de management de projet (APMA), Samir Benmohamed, président et CEO de l’Institut de finance et de management, a indiqué quant à lui avoir participé à l’organisation de cet événement dans le but de réunir les étudiants porteurs de projets.

«Cela rentre dans la stratégie et mission de l’APMA», a-t-il souligné. Et de préciser que l’Association, qui porte aussi le nom de «Young Crew» (Les jeunes talents), regroupe des lycéens, des étudiants et même des personnes qui ont déjà une activité professionnelle.

«Nous essayons d’orienter nos adhérents afin qu’ils puissent créer leur propre start-up», a précisé le président de l’APMA.

Il a indiqué également que l’association s’est rapprochée l’année dernière du ministère de l’Education nationale afin «d’initier les lycéens, le plus tôt possible, au monde de l’entreprise et à l’élaboration d’un projet professionnel».

Quant aux étudiants, l’APMA a mis en place pour eux des bureaux d’études de formation de 12 jours dans le domaine de la gestion de start-up. «A L’APMA, nous faisons en sorte que les étudiants de master 2, de doctorat ou d’ingéniorat possèdent les compétences que le marché du travail recherche», a ajouté notre interlocuteur.

Il fera remarquer, par ailleurs, que la plupart des étudiants détenteurs d’un master en physique ne savent pas quelle voie suivre ni quel travail choisir.

Il a affirmé que dans ce genre de situation, l’APMA intervient pour familiariser les étudiants au monde de la pratique sur le terrain.

«Avec nous, les étudiants apprennent comment calculer le budget du projet et diminuer les dépenses. Comment faire une étude et une planification, avant de lancer un projet, calculer les risques et les inconvénients qu’ils pourront rencontrer», a expliqué encore le président de l’association.

L’APMA a d’autres activités destinées au grand public, traitant toujours du management, à l’exemple des séminaires dont les thèmes traitent toujours du management des projets. «Nous prévoyons également d’organiser un colloque international traitant du développement durable au mois de septembre à venir», a annoncé en dernier le même responsable.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!