Festival international de la Bande dessinée d’Alger : Les étudiants en maîtres des lieux | El Watan
toggle menu
mercredi, 16 octobre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191016





Festival international de la Bande dessinée d’Alger : Les étudiants en maîtres des lieux

09 octobre 2019 à 9 h 05 min

Comme chaque année, le Festival international de la bande dessinée d’Alger (FIBDA) fait le plein des visiteurs et attire une foule impressionnante de mordus du 9e art. Pour sa 12e édition, inaugurée mardi 1er octobre, les étudiants, venus des quatre coins du pays, étaient incontestablement, les maîtres des lieux.

Dès les premières heures du lancement officiel de l’événement, ils étaient nombreux à se précipiter sur l’esplanade de Riad El Feth, transformée à l’occasion en un grand campus à ciel ouvert. Des étudiants, de différentes wilayas et de différentes branches et discipline, se sont donné rendez-vous, cinq jours durant, afin de vivre leur passion pour la BD et partager avec le public leur amour pour les Mangas.

Les étudiants se sont notamment intéressés au stand des Etats-Unis où ils ont pu admirer les affiches et posters de leurs héros préférés. Cette année, le Fibda a consacré les Etats-Unis pays invité d’honneur du festival. Il faut dire que le pays n’a pas lésiné sur les moyens pour exposer et faire connaître toutes ses créations de BD.

Ils y étaient tous : Superman, Batman, Wonder Woman, Capitaine Marvel, ainsi que tous les autres supers héros de Marvel et D.C Comics, les deux plus célèbres maisons d’édition de comics aux Etats-Unis. Le programme du Fibda, de cette année, était des plus riches et les visiteurs y ont trouvé de tous les goûts : du Cosplay, des jeux vidéo, des ateliers de dessin et du karaoké.

Des tournois d’e-sports et des conférences touchant de prés ou de loin le monde de la bande dessinée ont été également programmés. Pendant ces cinq jours, Les amateurs des jeux vidéo se sont hâtés vers le stand des gamers où ils ont tenus des rencontres et disputé des parties de leurs différents jeux vidéo préférés. Certains participants, parmi les étudiants, se sont amusés à «incarner» leur personnage manga préféré, tandis que d’autres ont présenté leurs différentes créations à travers des déguisements, amulettes, chapeaux, masques, bagues, photos, stickers et autres. Dani est étudiant en 3e année physique à la faculté centrale d’Alger. Il participe au festival avec deux de ses amis.

Il expose pour la première fois au festival et nous dit à ce propos : «J’ai l’habitude de visiter le festival, chaque année, mais cette fois-ci, j’expose mes œuvres et créations au grand publics. Je crée des dreamcatchers (capteurs de rêve) et je personnalise des chapeaux.» Pour lui, ce festival permet à ses visiteurs de se «détacher de la réalité routinière et leur donne l’occasion de se retrouver avec les fans de mangas et de BD pour partager ensemble cette passion». Sur le plan de l’organisation, l’étudiant en physique estime que le festival s’est beaucoup amélioré, avec un choix judicieux de l’invité d’honneur.

«C’est très bien organisé et le programme cette année est très riche», nous dit-il. Et d’ajouter : «Je pense que les Américains ont une vision plus positive et plus particulièrement favorable sur festival d’Alger.» Quant à Lotfi, étudiant en médecine et visiteur régulier du festival, il raconte n’avoir jamais raté l’événement et que, chaque année, il vient revoir les mangas qui font partie de son monde. «On est venu aujourd’hui, mes amis et moi, pour passer un bon moment ensemble avec les gens qui partagent notre passion et voir si le niveau des cosplay (incarnation des personnages Mangas) s’est amélioré», mais aussi pour alimenter notre collection de posters».

Echapper à la réalité…

Selon lui, chez nous «il est un peu difficile de passer inaperçu si l’on décide d’adopter un style propre à soi, en s’habillant tel que son personnage préféré Manga. Ce festival nous permet donc de nous détacher, de sortir des clichés et de la réalité trop ordinaire.»

Le jeune étudiant en médecine explique que son amour pour les Mangas a commencé depuis l’âge de dix ans, en regardant les différents dessins animés des chaînes de télévision Manga, Boumerang et autres. «J’ai commencé à regarder les dessins animés, puis les BD, grâce auxquels j’ai développé une passion pour le gaming. C’étaient des hobbies depuis qu’on était petits, mais étant devenus adultes, ces Mangas sont devenus une partie de notre vie et nous permettent d’échapper un peu au quotidien.»

L’étudiant fait remarquer que les sujets abordés par les Mangas et jeux vidéo sont de plus en plus profonds et adaptés pour chaque âge. Pour lui, «aujourd’hui, l’industrie de la BD et des Mangas nous ont appris beaucoup de leçons. Personnellement, j’ai appris sur les bienfaits du sport, la confiance et l’estime de soi, la détermination, mais aussi la tolérance malgré nos différences».

Interrogé sur ses achats, il dit avoir visité le stand des Etats-Unis où il a été un peu déçu par les prix des BD qui étaient un peu hors de portée. «En visitant le stand des américain, je ne savais plus où regarder. Je voulais acheter tous ce qu’il y avait dans le stand. Il y avait tous les volumes de San Seiya, de Dragon Ball, de Game of Thrones de George. R. R. Martin, mais les prix ont vraiment freiné mon enthousiasme». Pour certains, la BD et les Mangas sont un passe-temps comme tout autre divertissement. Pour d’autres personnes, il s’agit d’un style de vie.

Amina, étudiante à la faculté des langues étrangères de Bouzaréah, affirme que c’est grâce aux Mangas et aux BD qu’elle étudie qu’aujourd’hui la langue française à l’université d’Alger 2. «Quand j’étais au primaire, mon niveau de français était très faible. J’étais très timide, mais depuis que j’ai découvert les chaînes de dessins animés et de mangas, je suis parvenue à améliorer mes résultats scolaires et à perfectionner mon écrit», nous dit Amina. Les bandes dessinées, d’après elle, sont «indispensables pour le développement intellectuel de l’enfant, et de l’adulte aussi».

Interrogée sur les BD qui l’intéressent, elle répond que malgré son âge, ses BD préférées sont toujours les mêmes de celles quand elle était gamine : «Je ne peux absolument pas me lasser d’Astérix et Obélix, Titeuf, Tintin, Spirou et Fantasio, Lucky luke et bien d’autres.»

Amina dit avoir acheté deux posters de Naruto à 300 DA chacun et pris des photos souvenir avec les Cosplay, mais pour les BD, elle dit s’être contentée de regarder et d’admirer uniquement. «J’ai adoré les nouveautés de cette année, surtout celle du stand de l’invité d’honneur. J’ai trouvé la Mandragore qui m’a beaucoup fascinée.

Cette œuvre a beaucoup attiré mon attention, vu que son auteur est le scénariste de l’immortel Sherlock Holmes», nous dit-elle. Et de poursuivre : «Il y a aussi Alix Senator sur plusieurs tomes, les Aigles de Sang, les Démons de Sparte, le Cycle des Rapaces et le Dernier Pharaon. J’aurais aimé les avoir tous, mais je n’ai pas osé demander le prix pour ne pas être choquée», dit-elle avec humour. Notons, enfin, que lors de la clôture du festival, plusieurs prix ont été décernés aux lauréats de divers concours.

Karen Rose a remporté le prix symbolique d’honneur pour son déguisement en Princesse Leia dans la catégorie Cosplay Algérie. Cinq autres candidats ont remporté le prix d’encouragement du Jury.

Les autres prix ont été attribués à Aït Amrane Yacine déguisé en Starlore et Thor (meilleur Cosplay humour). Le prix du meilleur Cosplay culture algérienne est revenu à Debab Zakaria qui a choisi l’Emir Abdelkader et le meilleur Cosplay de groupe à Anis Douassi pour Black Samouraï. Enfin, le prix du meilleur costume est revenu à Samah Anemiche «Queen of hearts» (Reine des cœurs).

C’est Imene Belhadj Mostefa qui a raflé le prix du meilleur Cosplay pour «Phénixia», alors que le meilleur Cosplay Méditerranée a été raflé par Benzid El Moundji pour «Goblin Slayer». Le prix du meilleur Cosplay est revenu à Belhadj Mustapha Imane.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!