«L’écosystème du journalisme sous l’emprise de la numérisation» | El Watan
toggle menu
samedi, 20 avril, 2019
  • thumbnail of elwatan20190420

Journée d’étude à l’ENSJSI d’Alger

«L’écosystème du journalisme sous l’emprise de la numérisation»

06 février 2019 à 10 h 01 min

Les Réseaux sociaux numériques (RSN) étaient en débat, mercredi dernier, à l’occasion d’une journée d’étude organisée par le laboratoire Medias, usages sociaux et communication (MUSC), que dirige le professeur Belkacem Mostefaoui, à l’Ecole nationale supérieure de journalisme et des sciences de l’information d’Alger (ENSJSI).

Les intervenants ont mis l’accent, entre autres, sur «l’écosystème du journalisme algérien sous l’emprise de la numérisation». Ainsi, Khaled Lalaoui, enseignant à l’ENSJSI, et Yousra Boutra, doctorante, ont fait une communication sur l’apprentissage dans l’écosystème informationnel interactif, tandis que Hadjer Kouidri, enseignante dans le même établissement, a parlé de «l’interactivité Webdoc, comme elle a également fait une analyse sémiotique du site web de France 24 (Evénements de Bentalha)».

De son côté, Dr. Fella Bourenane, maître de conférences à l’ENSJSI, a présenté une communication sur le thème «Humanités numériques : territorialités, acteurs, nouvelle philosophie». Elle a ainsi souligné, dans son intervention, que «plusieurs disciplines scientifiques ont connu des transformations intrinsèques et profondes. Ce terme renvoie à la notion d’humanisme dans un monde où le numérique est devenu une force hégémonique», a-t-elle précisé.

Amira Bensenouci et Moussa Nadjid Djouada, respectivement doctorantes à l’ENSJSI et à l’USTHB de Bab Ezzouar, ont présenté une étude sur «l’IntyMag, un webzine féminin algérien collaboratif sur les RSN». «Nous voulons à travers cette étude connaître les motivations qui animent les propriétaires du site, les collaboratrices et les journalistes qui produisent l’information et qui communiquent sur les comptes officiels du site sur les RSN, afin d’accroître la visibilité de leurs sites.

Notre travail s’inscrit dans une approche quali-quantitave fondée sur l’analyse des entretiens avec la fondatrice du site, d’une part, puis, l’analyse du contenu des comptes de ce site sur les RSN», expliquent les mêmes chercheurs, qui estiment que les réseaux sociaux numériques contribuent à un processus accéléré de démonopolisation de la production journalistique. Par ailleurs, Dr Samir Ardjoun, coordinateur scientifique de cette rencontre, a évoqué le marketing digital des médias. D’autre part, notons qu’une table ronde avec des professionnels de la presse numérique était au programme de ce rendez-vous scientifique.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!