La première variété de pomme de terre algérienne portera le nom de Omnia | El Watan
toggle menu
mercredi, 10 août, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

La première variété de pomme de terre algérienne portera le nom de Omnia

16 mars 2016 à 10 h 00 min

 

Selon une étude, pour une meilleure rentabilité de la pomme de terre, l’irrigation par goutte-à-goutte serait la meilleure technique. Qu’en pensez-vous ?

A l’instar de toutes les cultures, l’eau reste le facteur limitant toute augmentation de la productivité. Et dans les conditions climatiques de notre pays (semi-aride), l’économie d’eau est une nécessité absolue pour un développement durable. Toutes  les études menées dans ce domaine ont montré que le système d’irrigation par goutte-à-goutte reste le plus économique.

Durant trois années, nous avons mené des expérimentations, au niveau de la station de l’Inraa à Tiaret sur les différents systèmes d’irrigation : la raie, le goutte-à-goutte, l’aspersion et la micro-aspersion ; nous avons conclu que le système goutte-à-goutte a donné les meilleurs résultats non seulement sur les quantités d’eau économisées mais sur la qualité phytosanitaire de la culture.

Ce qui s’est traduit par une faible utilisation de produits phytosanitaires et un meilleur rendement, vu que le niveau d’humidité au niveau du rhizosphère était maintenu en permanence, permettant ainsi à la plante de bénéficier au maximum des éléments nutritifs car il n’y a eu aucun lessivage.

Pour leur projet, les chercheurs ont utilisés la Spunta. Quelle est la variété de pomme de terre la plus adaptée au climat algérien ?

La variété n’a aucune interaction avec le système d’irrigation adopté. Nos chercheurs ont utilisé la variété Spunta car elle est dominante en Algérie ; plus de 60% des superficies cultivées sont de cette variété, bien qu’il existe 169 variétés de pomme de terre homologuées en Algérie.

Y a-t-il encore de la semence algérienne ? La pomme de terre algérienne subsiste-t-elle ? Qu’y a-t-il de nouveau dans ce domaine ?

50% des besoins en semence de pomme de terre sont produits en Algérie. Malheureusement il s’agit des dernières catégories de semences, la classe A. En semence de pomme de terre, il existe sept classes : G0, G1, G2, Super Elite SE, Elite E, classe A et classe B. La production nationale durant la campagne agricole 2013/2014 en pomme de terre de consommation s’est située autour de 46.6 millions de quintaux et 500 000 tonnes de semence des catégories A et B.

Il faut savoir que toutes les variétés de pomme de terre cultivées en Algérie sont importées. Depuis trois ans, l’Inraa a entrepris un chantier énorme pour produire les premières variétés de pomme de terre algérienne. Les premières variétés sélectionnées ont été soumises au Centre national de contrôle et de certification (CNCC) pour homologation et sont maintenant en cours d’évaluation pour inscription au catalogue national.

La première variété de pomme de terre algérienne portera le nom de Omnia (vœu) car c’est le vœu de tout Algérien de consommer de la pomme de terre 100% algérienne.
 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!