Infos Campus | El Watan
toggle menu
mercredi, 10 août, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Infos Campus

30 juin 2021 à 10 h 00 min

– Université d’Oum El Bouaghi : le blogging au féminin

Le colloque national organisé par l’université Larbi Ben M’hidi d’Oum El Bouaghi, dimanche et lundi derniers, a été consacré au «blogging féminin». Cette rencontre a vu la participation de plusieurs professeurs et universitaires du pays. Qu’est-ce qu’un blog ? Le mot est une abréviation de weblog, ce qui traduit l’expression «journal sur internet», c’est-à-dire un site personnel.

C’est aussi un moyen de donner la parole à tout internaute soucieux de partager des informations, particulières ou d’ordre général. Le blog, c’est aussi un carnet intime ou de bord qui rassemble les souvenirs d’une personne.

Toutefois, un blog est créé pour être visité et commenté, sinon il perd sa raison d’être. De même s’il n’est pas alimenté continuellement par de nouvelles infirmations au sujet de différents thèmes, il finit par disparaître. Pour revenir au colloque qui lui est dédié par l’université d’Oum El Bouaghi, il est surtout question du «blogging au féminin».

C’est par le truchement de ce moyen électronique que la femme algérienne et par extension la femme arabe s’affirme en participant pleinement à la vie sociale, scientifique ou économique, en partageant des informations avec d’autres internautes. Les participants au colloque ont chacun abordé un angle différent du blogging féminin.

Toutes et tous ont axé leurs interventions sur la participation effective de la femme dans l’échange d’informations et dans son rôle de mettre en relief ses préoccupations. Le blogging reste un moyen efficace qui développe l’écriture, décompresse, exerce l’esprit créatif et le stimule. Le colloque a été aussi l’occasion pour les responsables de la faculté des sciences sociales et humaines de rendre hommage au Dr Salah Benouar, qui a servi avec abnégation l’université durant 36 années. L. Baâziz

– Université Alger 2 : tenue du forum de l’étudiant entrepreneur

La première édition du Forum des ateliers de formation de l’étudiant entrepreneur a été lancée, lundi dernier, à l’université Alger 2 Abou El Kacem Saâd Allah, et ce, dans le cadre de la nouvelle stratégie de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE), afin d’encourager les étudiants à créer leurs micro-entreprises avant même la fin de leur cursus universitaire.

Cette première édition du forum a vu la participation de près de 100 étudiants universitaires de différentes spécialités (université d’Alger 2), tout au long de trois jours, encadrés par des chefs de micro-entreprises créées dans le cadre de l’ANADE. Les ateliers de formation ont porté sur des thèmes concernant la promotion de la nouvelle stratégie adoptée par l’Agence en vue de motiver et d’accompagner les étudiants universitaires dans la création de leurs micro-entreprises.

A ce titre, la directrice de l’Agence d’appui et de développement de l’entrepreneuriat de la wilaya d’Alger (Centre), Rabehi Maïzi Souhila a indiqué que l’organisation de cette manifestation «s’inscrit dans le cadre de la convention signée entre l’ANADE et l’université d’Alger, qui cible la catégorie des étudiants porteurs d’idées à l’effet de les doter de différentes expériences et d’informations, notamment celles relatives aux avantages qui leur sont accordés.

– Institut d’archéologie (Alger 2) : des étudiants en stage sur sites historiques

Une équipe scientifique de l’Institut d’archéologie de l’université Alger 2 effectue à Mostaganem un stage sur l’entretien et la protection des sites historiques, a-t-on appris auprès du service du patrimoine de la direction de wilaya de la culture et des arts. L’équipe est composée de 40 chercheurs, enseignants universitaires et étudiants spécialisés dans le domaine de l’entretien et de la préservation des sites.

Elle devra effectuer des études sur des sites historiques datant des périodes romaine et musulmane. Un programme de visites a été retenu pour permettre aux membres de l’équipe de se rendre aux sites ayant fait l’objet de travaux de rénovation ou en voie de l’être comme le Fort turc, Dar H’mida El Abd, le Tribunal, Dar El Kaïd, Djamâa El Kébir, ou les sites du port romain de Kizza et la muraille de Sour.

Les membres de cette équipe ont effectué des relevés typographiques des sites et reconstitué leur architecture originale comme ils ont constaté la nature des travaux de rénovation effectués et pris connaissance des applications électroniques et des moyens techniques utilisés dans ces opérations.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!