Deux thèses de doctorat sur Matoub Lounès | El Watan
toggle menu
lundi, 27 mai, 2019
  • thumbnail of elwatan20190527

L’œuvre du «rebelle» suscite l’intérêt des universitaires

Deux thèses de doctorat sur Matoub Lounès

30 janvier 2019 à 11 h 00 min

La fondation Matoub Lounès offrira, à partir de l’année prochaine, des bourses aux étudiants voulant réaliser des travaux de recherche sur le «Rebelle». La sélection des bénéficiaires de ces bourses sera assurée par un comité scientifique composé d’enseignants-chercheurs, comme l’a bien souligné Malika, la sœur de l’artiste disparu, lors d’une conférence de presse animée, la semaine dernière, à Tizi Ouzou.

Cette initiative encouragera, à coup sûr, beaucoup d’étudiants à s’intéresser dans leurs mémoires et thèses à étudier Matoub. C’est ce qu’a d’ailleurs estimé le Dr Saïd Chemakh, président du conseil scientifique du colloque national organisé, les 23 et 24 janvier 2019, à l’auditorium du campus de Hasnaoua de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou.

«Je peux vous dire que Matoub est le seul auteur-compositeur qui bénéficie d’un intérêt particulier chez les étudiants. Des auteurs ont aussi travaillé sur sa vie et son œuvre. Il y a d’ailleurs 15 livres publiés en français et en tamazight sur le ‘‘Rebelle’’. J’encourage toujours mes étudiants à travailler sur Matoub», nous a-t-il déclaré en marge des travaux de cette rencontre. Kaci Sadi, enseignant-chercheur au département de langue et culture amazighes de Tizi Ouzou, que nous avons également approché à l’occasion de la même manifestation scientifique, nous a expliqué que «ces dernières années, il y a des travaux sur l’œuvre.

C’est-à-dire sur le texte. Maintenant, on a dépassé un peu l’acteur social, comme étudier Matoub dans la société, l’artiste, le ‘‘rebelle’’, le contestataire qui s’oppose aux idées du pouvoir et aux islamistes aussi», nous a-t-il précisé. «On va s’interroger sur l’œuvre elle-même. Est-ce que le texte s’inspire de la politique, de l’islamisme ou de la société, car, on ne doit pas oublier que Matoub est multidimensionnel.

Il fait, à la fois, une poésie contestataire à l’égard du pouvoir et des islamistes, comme il fait aussi l’autocritique», nous a-t-il fait remarquer. «Il y a deux doctorantes qui travaillent sur la poétique de Matoub Lounès, c’est-à-dire les figures de style et toutes les manipulations du verbe chez ce chanteur engagé, qui s’inspire du patrimoine populaire qu’il a révolutionné, aussi bien sur le plan poétique que musical.

Il s’agit de Lynda Ouatah, de l’université de Béjaïa, et de Rachida Fettas, de l’université de Tizi Ouzou», nous a ajouté le même chercheur, qui estime, en outre, que les thèmes qui ne sont pas abordés sur l’œuvre de Lounès restent, entre autres, ceux liés à la traduction de la poésie de cet artiste vers la langue française, parce qu’il y a, nous a-t-il dit, des corpus de Matoub et des essais de traduction qui ne sont pas encore étudiés.

«On a besoin aussi de la traduction de la poésie de l’artiste vers l’arabe. Il faut aussi des études psychanalytiques, qui vont mettre en exergue le processus de l’écriture chez Matoub sur le plan psychologique», nous a-t-il confié, tout en soulignant qu’il y a aussi le volet anthropologique dans l’œuvre de Matoub qui doit être abordé.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!