Coronavirus COVID-19 : A quand le dépistage dans les laboratoires universitaires ? | El Watan
toggle menu
jeudi, 09 avril, 2020
  • thumbnail of elwatan09042020




Coronavirus COVID-19 : A quand le dépistage dans les laboratoires universitaires ?

25 mars 2020 à 10 h 02 min

«L’Institut Pasteur d’Algérie demeure l’unique structure habilitée à effectuer des analyses sur le coronavirus», a déclaré Abderrahmane Benbouzid, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Les responsables de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou ont annoncé la possibilité de réalisation de tests d’analyse de prélèvements de patients suspectés d’infection par le coronavirus Covid-19, au niveau d’un laboratoire de la faculté médecine de Tizi Ouzou. Mais cela ne pourra finalement pas se faire à l’UMMTO qui n’a pas reçu les autorisations nécessaires.

La semaine dernière, lors de son passage sur les ondes de la radio locale, le wali de Tizi Ouzou, Mahmoud Djemaâ, avait déclaré qu’un équipement est installé au niveau de la faculté de médecine de l’université Mouloud Mammeri et la mise en exploitation de ce matériel de dépistage et d’analyse de prélèvements effectués sur des sujets suspectés de coronavirus interviendra incessamment.

Le même responsable a indiqué aussi que ce dispositif permettra d’analyser jusqu’à 86 prélèvements en deux heures. «Le Comité national de prévention et de lutte contre le coronavirus, l’Institut Pasteur ainsi que le ministère de la Santé ont été informés de la mise en place de ce laboratoire de dépistage», a-t-il précisé.

Dans le même sillage et sur les ondes du même média, Pr Abdelkrim Messaoudi, doyen de la faculté de médecine de l’UMMTO, a souligné, pour sa part, que «ce matériel de diagnostic du coronavirus a été récupéré du laboratoire d’immunologie.

La technique utilisée par ce matériel consiste en la réaction de polymérisation en chaîne (PCR) qui est souvent utilisée dans la microbiologie, afin de diagnostiquer des maladies infectieuses, comme le Covid-19. Pour le moment, ce matériel fonctionne, mais nous attendons sa vérification par les spécialistes de l’IPA pour obtenir l’autorisation d’entamer les analyses des prélèvements, ici, à Tizi Ouzou», a-t-il affirmé, tout en estimant que la mise en service de cet appareil de dépistage pourrait avoir lieu fin de semaine en cours.

Toutefois, les dernières déclarations du ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, laissent comprendre que les tests en question ne pourront pas se faire à l’UMMTO. «L’Institut Pasteur d’Algérie demeure l’unique structure habilitée à effectuer des analyses sur le coronavirus», a-t-il tranché, précisant que «parmi ces mesures, figure, entre autres, le renforcement  du diagnostic à travers la mise en service de deux laboratoires annexes régionaux», a-t-il poursuivi, indiquant que ces mêmes analyses seront effectuées à Constantine et à Oran.

Par ailleurs, rappelons que l’université de Tizi Ouzou, et particulièrement les facultés de médecine et de chimie ont lancé, il y a dix jours, la fabrication du gel hydro-alcoolique, dont le premier lot a été distribué à l’intérieur des campus pour le personnel administratif et autres fonctionnaires retenus en cette période des vacances ainsi que les étudiants étrangers confinés dans les résidences universitaires. «Dans le cadre des mesures de prévention contre le coronavirus et face à la forte demande de solutions hydro alcooliques, l’université de Tizi Ouzou se lance dans la production de ce produit pour parer à la pénurie.

Nous essayerons, avec la collaboration de tous, de produire une quantité plus importante pour répondre à la demande de tous ceux qui en ont besoin et qui nous sollicitent dans ce sens», a déclaré, à ce sujet, le recteur de l’UMMTO, Pr Smail Daoudi, pour expliquer les objectifs de cette initiative.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!