Association des étudiants en pharmacie : Un 1er congrès national organisé en ligne | El Watan
toggle menu
lundi, 18 janvier, 2021
  • thumbnail of elwatan22112020




Association des étudiants en pharmacie : Un 1er congrès national organisé en ligne

13 janvier 2021 à 10 h 23 min

L’Association scientifique des étudiants en pharmacie d’Alger (ASEPA) compte organiser demain le 1er congrès national des étudiants en pharmacie sur la thématique de «L’étudiant en pharmacie face à l’actualité pharmaceutique».

Cet événement qui se tiendra, sur trois journées, en ligne via la plateforme virtuelle «ZOOM» s’adresse non seulement aux étudiants de la faculté de pharmacie, mais aussi aux étudiants des différentes facultés et universités du territoire national, ainsi qu’au public qui souhaiterait y participer.

Pour cette première édition, «nous avons essayé de faire participer le maximum d’étudiants en pharmacie des dix départements des universités nationales, à savoir Alger, Blida, Oran, Tlemcen, Sidi Bel Abbes, Annaba, Constantine, Sétif, Tizi Ouzou et Batna», explique Smain Boushaba, vice-président et responsable des relations publiques à l’ASEPA contacté par nos soins.

Durant ces trois journées, des conférences et des ateliers seront animés par des enseignants et experts dans le domaine de la pharmacie et du marketing pharmaceutique. «Nous avons prévu cinq conférences webinaires ouvertes à tous les étudiants et le public et cinq autres ateliers avec un accès plus restreint. Nous avons une cinquantaine de places pour chaque atelier réservées aux étudiants en pharmacie, avec des attestations qui leurs seront remises», souligne M. Boushaba. «Le congrès est parrainé par le ministère de l’Industrie.

C’est pour cela que nous avons prévu de commencer le congrès, jeudi soir, avec la thématique des ‘‘Attentes du secteur professionnel envers l’étudiant en pharmacie’’», indique l’ASEPA.

Quant aux webinaires et les ateliers, ils auront lieu vendredi et samedi, en commençant avec le thème de l’immunothérapie.

Le webinaire suivant sera sous forme d’un atelier traitant du «Compounding Event», suivie d’un autre sur la biotechnologie. «Nous aborderons les avancés technologiques en matière de santé, où des bactéries, des plantes et des virus génétiquement modifiés sont utilisés pour développer des médicaments et des remèdes», nous dit-on encore.

Le deuxième atelier de cette journée portera sur la production pharmaceutique, alors que le troisième se focalisera, vendredi, sur la Covid-19. «Nous parlerons de la prise en charge du patient, de la pneumonie et de l’absence des symptômes de cette maladie chez les enfants», explique encore le vice président de l’ASEPA. Et d’ajouter : «Nous répondrons également aux questions relatives aux vaccins et des médicaments prescrits». Cette conférence verra la participation d’épidémiologistes, dont le Dr. Hakim Djaballah, spécialiste américain en pharmacologie moléculaire et expert en virologie, d’origine algérienne. Un dernier atelier aura lieu sous le thème «des aspects réglementaires».

Les conférences ou webinaires, ainsi que les ateliers se poursuivront également samedi avec un premier webinare sur les maladies sexuellement transmissibles, telles que le «VIH», en dressant l’état des lieux de cette maladie et son protocole de prise en charge, ainsi que les traitements et les perspectives présentés par un spécialiste de «l’ONU-SIDA».

Par ailleurs, un autre atelier est prévu au sujet du marketing car, comme l’explique M. Boushaba, «le pharmacien est polyvalent, spécialiste dans les médicaments, mais aussi dans le marketing soit en officine ou en industrie». D’ailleurs, «en 5e année, nous avons des modules de droit et de marketing comme introduction au domaine de l’industrie», explique notre interlocuteur.

Enfin, la dernière conférence porte sur la thématique de la «Pharmaco-économie» où il sera question de traiter de «la pharmaco-économie en Algérie, en Asie et en Europe, avec l’intervention du docteur Amine Aissaoui, chercheur à l’université de Paris et docteur en sciences économiques et en pharmacie», nous précise-t-on encore. «Nous comptons clôturer notre congrès avec un ‘‘IPSF training’’ et une compétition avec des prix à gagner sous forme de stages pour les étudiants en pharmacie, soit en industrie ou en officine», conclut Smain Boushaba.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!