Année universitaire 2019/2020 : L’université Blida 2 fait son bilan | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 août, 2020
  • thumbnail of elwatan06082020




Année universitaire 2019/2020 : L’université Blida 2 fait son bilan

01 juillet 2020 à 9 h 24 min

L’année universitaire 2019-2020 aura été particulière pour l’université Blida 2 (Lounaci Ali), à l’instar de toutes les universités du pays, à cause de la pandémie Covid-19.

Les amphis des campus ont été ainsi désertés vers la mi-mars, suite à une instruction du gouvernement pour éviter la propagation du coronavirus, d’autant que la région de Blida a été l’épicentre de la maladie.

Mais la suspension des enseignements en présentiel a été suppléée par un système de cours en ligne via la plateforme MOODLE, à travers laquelle «les étudiants inscrits à l’université ont pu pallier la suspension des cours en temps réel et en présentiel, par un enseignement à distance», déclare le recteur de Blida 2.

Et de poursuivre : «L’enseignement à distance, ou le e-learning, est une démarche qui illustre la volonté du ministère de tutelle de développer les perspectives de l’enseignement universitaire à l’ère de la modernisation des structures, de la numérisation des voies du savoir et de la mondialisation.»

On apprend que cette formation a permis aux enseignants, au nombre de 928, de se familiariser avec la plateforme de l’enseignement à distance MOODLE, à travers laquelle la mise en place des cours, TD, TP et autres activités d’évaluation s’effectue «dans l’interactivité académique virtuellement, tout en assurant la garantie de la propriété intellectuelle, selon le cadre de l’éthique et de la déontologie relatives à la charte de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique».

Le taux de suivi de cette opération par les étudiants, inscrits dans les quatre facultés, est considéré comme exponentiel, selon le recteur de l’université, Pr Ramoul Khaled, qui insiste sur le fait que «l’opération continue à drainer le plus grand nombre d’étudiants car les relais des réseaux sociaux renouvellent à chaque fois l’appel aux étudiants de consulter le portail web de l’université Blida 2, pour pouvoir accéder aux cours et TD mis en ligne.»

Ainsi, cette opération d’interactivité virtuelle a donné des résultats probants, puisque durant le mois de juin 2020, «nous avons organisé des soutenances de master dans les différentes facultés, au nombre de 47 pour la première quinzaine du mois, et 215 soutenances, prévues jusqu’au 9 juillet 2020, en appliquant les recommandations sanitaires en vigueur dans ce contexte pandémique».

Quant aux soutenances de doctorat, nous avons appris que 18 soutenances sont prévues selon le calendrier des services de la communication de l’université Blida 2.

Pour cette occasion, le samedi 27 juin, l’université a accueilli le Pr Rezig Kamel, ministre du Commerce en sa qualité de directeur de recherche de mémoire de master et de thèse de doctorat de deux candidates inscrites à la faculté des sciences économiques, des sciences commerciales et des sciences de gestion. Le mémoire de master a été soutenu avec mention «très honorable» dans la spécialité «Economie des assurances». L’étudiante de master a travaillé sur le thème du marché de l’automobile en Algérie et son corollaire l’assurance, à la lumière des changements et des évolutions économiques.

La thèse de doctorat a porté, quant à elle, sur la banque islamique, spécialité initialement ouverte par Pr Rezig Kamel, du temps où il était enseignant-chercheur à l’université Blida 2.

Rencontres scientifiques virtuelles

Pour ce qui est des rencontres scientifiques virtuelles, une série de visioconférences a été établie, confinement oblige, depuis mai dernier. «De la commémoration du 8 mai 1945, aux effets du coronavirus et son impact sur les sociétés, en passant par des questions d’actualité, comme la révision de la Constitution, autant de thèmes abordés par les enseignants-chercheurs de notre université via des plateformes de réunions et de discussions électroniques», assure le recteur de l’université, Pr Ramoul Khaled.

Pour la continuité pédagogique et scientifique, l’université Blida 2 a mis en place un plan de reprise, à partir du mois d’août, pour lequel tout le staff administratif est mobilisé. En effet, de la mi-août jusqu’à septembre, une révision des cours en présentiel est programmée, avec l’autorisation du dépôt des mémoires de Master encore effective. Les examens auront lieu à la fin du mois de septembre. Ainsi, les étudiants pourront obtenir leurs diplômes à la fin du mois d’octobre, selon l’étude prospective établie dans ce sens.

De son côté, le personnel de l’université de Blida 2 demeure au centre de l’action en travaillant et en effectuant des études autour de la problématique de la Covid-19, car les chercheurs en sciences humaines et sociales sont appelés à réfléchir sur la question de cette pandémie, son impact sur le moyen et long terme, au plan sociétal et économique, mais surtout individuel et psychologique, en attendant que toute cette situation problématique de contagion et de perte mémorable que compte l’humanité soit définitivement résolue.

Il est à signaler que l’université Blida 2 abrite plus de 34.000 étudiants répartis en quatre facultés (Faculté des lettres et des langues, Faculté de droit et des sciences politiques, Faculté des sciences humaines et sociales, Faculté des sciences économiques et des sciences commerciales et des sciences de gestion). «Nous avons accueilli, pour l’année universitaire 2019-2020, pas moins de 10916 étudiants orientés vers 30 spécialités en licence et 51 spécialités en master. Notre université offre un large panel de disciplines drainant, chaque année, un nombre de plus en plus important d’étudiants venant des quatre coins du pays, ceux habitant les alentours de la région centre notamment», rappelle le recteur.

Aussi, l’université Blida 2 accueille en son sein des étudiants internationaux venus de plusieurs pays. «Nos voisins subsahariens, palestiniens, irakiens… illustrant ainsi cette tradition confirmée de l’Algérie, nation recevant depuis des années durant, différentes nationalités auxquelles un enseignement de qualité est prodigué ».

A signaler enfin que le nouvel auditorium de l’université, inauguré à la rentrée universitaire 2019/2020 et doté de plus de 500 places, a hébergé, depuis le mois de septembre jusqu’au mois de mars dernier, plusieurs manifestations scientifiques et conférences académiques.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!