L’opérateur renforce ses activités et vise l’exportation | El Watan
toggle menu
mercredi, 16 octobre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191016





Livraison des premières Baic D20 made in Algéria

L’opérateur renforce ses activités et vise l’exportation

25 septembre 2019 à 9 h 00 min

Noureddine Sariak, président-directeur général de BAIC Industrie International Algérie, a animé, hier, à l’hôtel Sofitel Alger, une conférence de presse sur les projets de son entreprise.

Il a notamment mis en évidence l’usine BAIC Algérie, qui renforce ses activités en visant l’exportation. «Dans une conjoncture compliquée et difficile, les activités de l’usine, qui ont démarré au début de l’année en cours, sont passées par plusieurs étapes liées à un contexte politico-économique instable, ce qui a encouragé les responsables de ce projet à démontrer davantage de persévérance et d’insistance dans la réalisation de ce projet», a-t-il dit en substance.

Il annonce le renforcement des activités de l’usine afin d’«entamer une étape très importante pour tout le pays, l’exportation vers 3 pays d’Afrique (Tunisie, Libye et Mauritanie), mais aussi, dans un futur proche, vers des pays d’Europe, avec l’autorisation du partenaire chinois». L’usine répond aux exigences du gouvernement algérien avec un taux d’intégration de 26%.

Ce taux atteindra 34 à 36% dès le lancement des nouvelles unités de soudure et peinture, dont les travaux d’installation vont démarrer bientôt, et 55 % dans une troisième phase, lors de l’entame de la fabrication des moteurs. Un communiqué de presse met en évidence les ambitions de l’opérateur : «Suite au récent déblocage des kits d’assemblage CKD/SKD, l’usine BAIC Algérie, qui s’est engagée dès le départ à se mettre en conformité avec la réglementation, compte assembler 8000 unités d’ici la fin de l’année 2019.

Dans les conditions normales, l’usine affiche une capacité de production de 150 véhicules/jour.» BAIC Algérie a procédé, hier, à la livraison de la BAIC D20 assemblée en Algérie, à quelques-uns de ses clients.

La voiture possède un bloc moteur essence livré par Mitsubishi, 1.3l de 100 ch, et s’équipe, entre autres de 2 airbags, régulateur de vitesse, climatisation manuelle à affichage digital, des commandes au volant, une radio MP3, proposée au prix de 1 530 000 DA. Les modèles disponibles actuellement chez BAIC Algérie aux côtés de la D20, la BAIC X25 animée du bloc moteur essence 1.5l de 114 ch, est proposée en deux niveaux de finition, Confort BVM et Elite BVA, au prix de 1 930 000 DA TTC, et 2 100 000 DA TTC respectivement.

L’usine BAIC en Algérie s’étale sur une superficie totale de 3 hectares, dont un bâti de 8000 m2, qui accueille une partie du stock de pièces et une ligne de montage équipée d’une chaîne robotisée et des équipements semi-automatiques, ainsi que la ligne des vérifications, qui permet d’effectuer des tests de contrôle de conformité du véhicule, tels que la suspension, le système de freinage, le système de correction de trajectoire automatique et même de son étanchéité, et ce, grâce à un banc de test dédié composé d’une cabine à jet hydraulique.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!