Kits SKD pour véhicules : Recul de plus de 31% des importations en 2019 | El Watan
toggle menu
jeudi, 13 août, 2020
  • thumbnail of elwatan13082020




Kits SKD pour véhicules : Recul de plus de 31% des importations en 2019

23 mars 2020 à 9 h 29 min

L’Algérie a importé pour 2,53 milliards de dollars de véhicules de tourisme, y compris les kits (SKD) et de transport des personnes et des marchandises durant 2019, contre près de 3,70 milliards de dollars en 2018, en baisse de 1,17 milliard de dollars, soit -31,43%, a appris l’APS auprès de la direction générale des Douanes (DGD).

Ce recul est tiré, principalement, par une baisse de 38,6% des importations des voitures de tourisme, dont une baisse de 38,21% des collections destinées aux industries de montage (SKD) et autres véhicules automobiles conçus pour le transport des personnes, malgré une légère hausse de 0,37% des automobiles importées destinées au transport des marchandises, précisent les données de la direction des études et prospectives des Douanes (DEPD). En effet, les importations des voitures de tourisme, y compris les kits SKD et autres véhicules conçus pour le transport des personnes, qui ont représenté 14,04% de la structure des importations des principaux produits du groupe «biens d’équipement industriels», ont atteint 1,85 milliard de dollars en 2019, contre près de 3,02 milliards l’année d’avant, enregistrant une baisse de 1,16 milliard de dollars, soit -38,59%.

Les importations des kits SKD destinés aux industries de montage, qui sont comptabilisés avec les importations des véhicules de tourisme, ont totalisé 1,82 milliard de dollars en 2019, contre près de 2,95 milliards, en baisse de 38,21%, durant la même période comparaison. Les collections destinées aux industries de montage (SKD) ont représenté 13,80% de la structure des importations des principaux produits du groupe «biens d’équipement industriels» durant l’année dernière.

En 2019, les importations des véhicules utilitaires, qui ont représenté près de 5,2% du groupe «biens d’équipement industriels», ont totalisé 682,11 millions de dollars contre 679,60 millions en 2018, enregistrant ainsi une hausse de 0,37%, précisent les données des Douanes. Il est à relever que le groupe «biens d’équipements industriels» a occupé le premier rang de la structure des importations globales avec une part de 31,48%, pour une valeur globale de 13,20 milliards de dollars l’année dernière, contre 16,48 milliards en 2018, en baisse de 19,92%.

Les importations des parties et accessoires des véhicules automobiles servant à l’entretien des véhicules d’occasion ont atteint 385,43 millions de dollars, contre 374,88 millions de dollars en 2018, en hausse de 2,81%. La facture des importations des tracteurs a atteint 221,24 millions de dollars, contre 266,16 millions (-16,88%) durant la même période de comparaison.

Les importations des machines pour le nettoyage, le triage et criblage des grains ou légumes secs ont baissé à 21,07 millions de dollars, contre 67,59 millions, reculant ainsi de 68,83%. En revanche, le montant des importations des machines agricoles, appareils et engins pour la récolte ou le battage a été évalué à 21,92 millions de dollars, contre 10,89 millions l’année précédente, en hausse de plus de 101%. Les importations des machines et appareils mécaniques ayant une fonction propre ont connu une relative stagnation pour totaliser 327,68 millions de dollars (+1,08%).



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!