Signaux prometteurs | El Watan
toggle menu
vendredi, 28 janvier, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021



Signaux prometteurs

10 février 2020 à 9 h 27 min

Incontestablement, le vent du changement qui souffle sur le pays porte ses fruits. Les manifestants qui ne cessent de battre le pavé depuis une année – presque jour pour jour – voient ainsi leur détermination marquer les esprits et réveiller des consciences longtemps compromises, sinon tout à fait soumises. L’engagement du mouvement populaire a su redonner du courage et le sens de la solidarité aux manifestants des régions de Sidi Bel Abbès, Mascara et Tiaret, pour pouvoir reprendre leur marche hebdomadaire, à l’instar des autres wilayas du pays. Et c’est cet élan révolutionnaire qui est en train de gagner, à grands pas, les esprits de beaucoup de citoyens.

Il n’y a plus de place aux raccourcis divisionnistes dont ont tant abusé les tenants du pouvoir afin de stigmatiser des régions du pays ou diaboliser idéologiquement et religieusement les Algériens pour finir par les dresser les uns contre les autres. Le long souffle de la protestation populaire a donc permis de mettre à nu toutes les ruses séparatistes du régime honni, appelé à disparaître. Sa dernière arme de répression pour se maintenir encore en place a vite échoué devant le pacifisme inébranlable des manifestants. La situation catastrophique dans laquelle est plongé le pays à cause du débridement forcené de tous les vices n’a pas suffi aux apparatchiks du système d’arrêter les dégâts, eu égard aux intérêts suprêmes du pays. Poussée à son paroxysme, cette politique prédatrice a fini par atteindre le citoyen dans ce qu’il a de plus sacré, à savoir son honneur.

L’explosion de la colère populaire à travers toutes les villes exprime le ras-le-bol général, que seul un changement radical dans la gouvernance du pays peut satisfaire. Des signaux apparaissent de jour en jour pour renforcer cette tendance. Les plus sûrs et les plus prometteurs sont ceux qui proviennent particulièrement des personnes. Ils sont l’expression d’une conviction profonde, dénuée de tout intérêt matériel. Ils viennent aussi des positions courageuses prises au moment de grandes turbulences répressives et de récupération politique à grande échelle. Quand des policiers sont détenus pour avoir affiché de la sympathie aux manifestants, quand ces mêmes agents de sécurité refusent de tabasser des médecins qui manifestent dans la rue et quand un procureur de la République «plaide» l’innocence de hirakistes arrêtés abusivement au moment où les rafles continuent chaque vendredi. Ces deux exemples qui en cachent, à coup sûr, bien d’autres encore, représentent, à s’y méprendre, les deux béquilles sur lesquelles repose le pouvoir.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!