Peuple algérien contre Covid-19… | El Watan
toggle menu
samedi, 08 août, 2020
  • thumbnail of elwatan08082020




Peuple algérien contre Covid-19…

18 mars 2020 à 9 h 34 min

Alors qu’ailleurs le fléau planétaire que constitue désormais la pandémie du coronavirus est assimilé à une guerre, chez nous, le panorama quotidien n’a pas beaucoup changé, chacun vaquant à ses occupations «comme si de rien n’était», ou presque…

Alors qu’ailleurs, les gouvernements se mettent la pression sur eux-mêmes et sur leur population en adoptant une véritable course contre la montre pour endiguer les ravages de «la bête méconnue», chez nous, l’attentisme est de rigueur avec cette incapacité d’agir dans l’immédiateté, ou presque…

En l’absence d’une information officielle et viable, chacune et chacun y vont de leur interprétation sur l’ennemi invisible, se rabattant sur les news disparates, hétérogènes et souvent contradictoires des réseaux sociaux. Ces derniers invitent tantôt à la confusion, tantôt à des explications farfelues, à telle enseigne que nos citoyens se fient plus aux rumeurs ambiantes qu’à une clarté avérée et efficace du discours officiel. Ce que nous apprend le comportement hardi et intelligent de quelques nations d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord, qui ont tôt fait, pour la plupart, de se calfeutrer le plus hermétiquement possible et pris des mesures draconiennes comme le monde n’en a pas connues, c’est qu’elles s’appuient directement sur une cohésion sociale interne et une confiance fortement établie entre gouvernants et gouvernés.

En Chine, en Italie, en Corée du Sud, en France ou en Espagne, les populations ont répondu à l’appel des autorités sans rechigner, avec beaucoup de calme et de discipline, en se confinant intra muros pour espérer réduire et, pourquoi pas, circonscrire puis éteindre progressivement la propagation du virus. De leur côté, les pouvoirs exécutifs de ces pays ont mis en branle un programme de lutte multiforme, alliant prise en charge de tous les aspects socioéconomiques et mise en place d’un budget financier conséquent pour maintenir à flot les grands équilibres. Ceci s’agissant de pays nantis qui n’ont pas hésité à sortir les grands moyens pour faire face à ce fléau et qui tentent de protéger, préserver ce qui est chez eux le plus précieux : la vie de leurs concitoyens. Pouvons-nous soutenir la comparaison ?

Depuis le 22 février 2019, puis les événements y afférents avant de déboucher sur l’élection présidentielle du 12 décembre dernier, les choses ne sont pas allées en s’améliorant à l’intérieur de la marmite Algérie. Avec l’avènement du nouveau pouvoir exécutif, force est de reconnaître que les positions entre les manifestants grognards des mardis et vendredis et le pouvoir réel n’ont pas beaucoup bougé.

Chacun campant sur ses convictions sans que d’aucuns ne proposent une issue salutaire à la crise politique ambiante, qui altère considérablement la cohésion politique et sociale nationale. Le «système» se défend comme il peut, c’est-à-dire en attisant le pourrissement, et le hirak maintient le cap sans que l’on sache si la pression hebdomadaire de la rue, cette Révolution pacifique dite du sourire qui nous vaut «l’admiration du monde entier», atteindra un jour son objectif. Entre-temps, le Covid-19 s’installe comme l’invité inattendu d’une tragédie qui risque, si sa dangerosité était davantage ignorée par les uns et les autres, de mettre dramatiquement à nu nos déficiences non seulement en matière d’accueil dans les structures hospitalières, mais également de nous faire subir un saut dans l’inconnu dont on ne sait pas s’il ne va pas ébranler les fondements même de notre Etat-nation.

Petite lueur d’espoir : des voix se font entendre ici et là ces jours derniers pour appeler à une trêve salutaire, c’est-à-dire à surseoir à toute démonstration de masse et à s’appliquer une rigueur préventive par des comportements-barrières en vue d’annihiler les méfaits de cet ennemi commun qu’est le virus et préserver les vies de centaines, voire de milliers d’Algériens, ceux particulièrement vulnérables, comme tentent présentement de le faire pour leurs citoyens les sociétés civilisées.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!