Les intouchables | El Watan
toggle menu
lundi, 17 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190617
  • Pub Alliance Assurance

Les intouchables

29 avril 2019 à 9 h 00 min

Fallait-il oui ou non, dans cette conjoncture politique sensible que traverse le pays, ouvrir les grands dossiers de corruption incarnés par des hommes d’affaires réputés proches de Bouteflika qui ont défrayé la chronique de la connexion entre l’affairisme dans sa forme la plus prédatrice et la politique sous le règne du Président sortant ?

Les avis sont partagés entre ceux qui, après toutes ces années d’impunité, ont salué le fait de voir des personnalités politiques et du monde des affaires, intouchables il y a quelques jours seulement, déférées devant les tribunaux et incarcérées pour certaines d’entre elles, et ceux, qui se montrent plus pragmatiques, considérant que cette opération de salubrité publique, pour être crédible et éviter la tentation de règlement de comptes, devrait être l’œuvre d’institutions légitimes et non pas d’instances rejetées par la population.

Le déficit de légitimité institutionnelle est tel, que même la saisine de la justice est sujette à caution et à débat. L’appel lancé à la justice par le chef d’état-major de l’Anp, Gaïd Salah, pour ouvrir les dossiers de corruption, accélérer la cadence de traitement des affaires et exhumer d’anciens scandales étouffés, tels que les affaires Khalifa, l’autoroute Est-Ouest, Sonatrach 1 et 2 impliquant de hautes personnalités, avait été compris par certains comme une manœuvre de l’état-major visant à donner un os à ronger au mouvement de contestation pour le détourner de son objectif en ralliant la rue à la feuille de route politique du pouvoir.

Face aux critiques et au procès faits à l’armée d’avoir outrepassé ses prérogatives constitutionnelles en s’immisçant dans les affaires de la justice, les institutions militaire et judiciaire ont été amenées à monter au créneau pour se défendre des accusations portées contre elles, soulignant que la justice agit en toute souveraineté et ne reçoit d’ordre de nulle part.

La précision faite sur le ton de la solennité, voire avec un brin de menace, contre les velléités de perturber le travail de la justice, n’a pas pour autant convaincu les citoyens quant à la pertinence et l’opportunité d’ouvrir ce front de façon aussi cavalière, alors que la priorité est ailleurs : dans ce destin de l’Algérie nouvelle contrarié dans son élan émancipateur par les forces du passé et de l’immobilisme. Les mêmes hommes, purs produits du système corrompu décrié, officiant à la tête des mêmes institutions héritées de l’ordre ancien, fonctionnant avec les mêmes lois liberticides ne peuvent pas incarner l’Algérie du renouveau et de l’espoir.

Même les esprits les plus crédules ne peuvent pas s’expliquer ce double collège de justiciables jetant dans la cage aux lions certains hommes d’affaires et hommes politiques et en épargnant scrupuleusement d’autres, pourtant considérés comme les donneurs d’ordres, les cerveaux de la «bande» et du système bouteflikien. L’opinion, qui est déroutée par l’emballement de la machine judiciaire, ne comprend pas comment des personnalités identifiées comme étant les parrains du cartel, à l’instar du frère du Président qui a certainement beaucoup de choses à apprendre aux magistrats sur les dessous des affaires de corruption, ne soient pas inquiétées par la justice !

Quand on voit un simple conseiller, le frère du Président en l’occurrence, hors de portée du glaive de la justice, on n’ose même pas imaginer le président Abdelaziz Bouteflika être appelé à la barre – à l’instar de l’ancien président égyptien Hosni Moubarak ramené au prétoire sur une civière – pour se défendre des accusations portées contre la gouvernance de la République des copains, qu’il a instaurée durant son long règne. La vérité sur l’ère Bouteflika et ses dérives s’avère un combat aussi homérique que son départ et sa succession qui ont plongé le pays dans une grave crise dont personne ne peut prévoir l’issue.

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!