Le Sahara, la Palestine et les Arabes | El Watan
toggle menu
samedi, 06 mars, 2021
  • thumbnail of elwatan04022021




Le Sahara, la Palestine et les Arabes

19 novembre 2020 à 10 h 10 min

Le langage des armes a repris au Sahara occidental après l’agression marocaine dans la zone de Guerguerat, à l’extrême sud du territoire sahraoui, violant ainsi le cessez-le-feu en vigueur depuis 1991.

Ce regain de bellicisme royal n’a laissé d’autre alternative au Front Polisario que celle qui consiste à décréter, de son côté, la fin du cessez-le-feu violé par le Maroc en ripostant et assurant par la même la défense des populations civiles sahraouies. Plus encore, dans une lettre adressée à l’ONU, Brahim Ghali, le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), a indiqué qu’en lançant une telle agression dans la région, le Maroc «a sapé, sérieusement, non seulement le cessez-le-feu (…) mais aussi toutes les chances de parvenir à une solution pacifique et durable à la question de la décolonisation du Sahara occidental».

Comme il fallait s’y attendre, face à ce regain de tension dans la région, il n’y a eu que très peu de réactions de pays arabes, à quelques exceptions près, encore moins au niveau de la Ligue arabe. Alors que partout à travers le monde des voix se sont élevées pour dénoncer cet acte de guerre. En Europe, bien sûr, mais aussi aux Etats-Unis, où l’organisation Global Grace Initiative a exprimé son indignation et «exhorté la communauté internationale à relancer en urgence ses efforts pour trouver une solution juste et durable au conflit», jusqu’à la Nouvelle-Zélande où des manifestants ont bloqué le déchargement de cargaisons de phosphate provenant du Sahara occidental.

A des milliers de kilomètres de cette partie du Maghreb, à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, les autorités d’occupation israéliennes se pressent dans la construction de nouvelles colonies, amputant ainsi la Palestine de territoires importants, rendant impossible l’édification d’un Etat palestinien viable. Là aussi, le drame palestinien ne semble pas avoir suscité la moindre émotion des pays ou de la Ligue arabes. Encore moins parmi ceux qui ont signé des accords de normalisation avec Israël, à l’exception de celle toutefois de la Jordanie. Ni les Emirats – dont le ministre des Affaires étrangères est attendu à Tel-Aviv dans les prochains jours – ni Bahreïn, nouveaux signataires cette année, n’ont émis la moindre réserve vis-à-vis de leur nouvel allié israélien. Lequel, signalons-le au passage, s’est empressé de faire entériner ces accords par la Knesset (le Parlement israélien), le lendemain même de l’élection présidentielle américaine qui laissait entrevoir la victoire du démocrate Joe Biden.

Curieuse coïncidence encore, comme cette volonté d’annexer de nouvelles colonies en Cisjordanie et la construction de nouveaux quartiers juifs à Jérusalem-Est, projet qui a suscité quand même des réactions européennes. Curieuse similitude encore entre deux pays expansionnistes que sont le Maroc et Israël, reposant sur des pratiques d’occupation et de colonisation de territoires qui ne leur appartiennent pas, sahraouis dans le premier cas et palestiniens pour le second. Il est vrai qu’entre les deux, nul besoin de normalisation des relations. Elles existent, sans doute informelles, depuis longtemps, dès la fin des années 1960 sous le règne du roi Hassan II.

On peut multiplier les similitudes à l’infini, tous deux n’appliquent pas et ignorent les résolutions des Nations unies et tous deux ont édifié des murs de séparation sur les territoires qu’ils occupent… Faut-il alors s’étonner dans ces conditions de l’absence de réactions de la majorité des pays arabes face à ce qui s’apparente à une entente cordiale qui ne dit pas son nom. Quant à la Ligue arabe, il y a longtemps qu’elle n’est plus qu’une coquille vide.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!