Changer de cap pour éviter le pire | El Watan
toggle menu
lundi, 26 septembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Changer de cap pour éviter le pire

28 avril 2019 à 9 h 00 min

Ce n’est pas écouter ou tendre la main à l’étranger – cela se dit un peu trop facilement – que de citer une analyse sur l’Algérie du centre de réflexion mondial, d’une grande crédibilité qu’est l’International Crisis Group, qui affirme que «le régime doit engager immédiatement un dialogue avec des dirigeants de la société civile acceptés par les manifestants pour parvenir à un accord sur les grandes lignes d’une transition politique qui permettrait de rétablir la confiance et de prévenir l’entrée dans un cycle de violence incontrôlé».

Le groupe ajoute que soit le régime engage des réformes profondes, soit «il renoue avec ses tendances autocratiques et répressives», une analyse également développée, chez nous, par tous les gens sensés qui s’inquiètent lourdement du cap mené par le chef d’orchestre actuel de la vie politique, qui est le général-major Gaïd Salah.

Irréaliste et dangereux, ce cap consiste à maintenir une élection présidentielle pour le 4 juillet prochain, organisée par une tête de file de l’ancien système, Abdelkader Bensalah, promu par la force des choses chef d’Etat éphémère, secondé par un autre apparatchik, Noureddine Bedoui, Premier ministre rescapé du pouvoir Bouteflika.

Si elle est séduisante au premier abord du fait qu’elle répond à une demande profonde de longue date des Algériens, la campagne anticorruption menée tambour battant par la justice, sur ordre de l’armée, n’en a pas moins créé un lourd malaise du fait qu’elle a épargné des individus de premier rang, tel le frère du Président déchu, Saïd Bouteflika, pourtant accusé publiquement de détournement des prérogatives présidentielles.

Ce fut réellement le chef national de la bande prédatrice. Cette opération «mains propres» a aussi mis dans le même sac des patrons véreux et des capitaines d’industrie créateurs d’emplois, ce qui a indigné nombre de citoyens pour qui elle s’apparente à un règlement de comptes interne au système, dont les racines, bien anciennes, sont liées à la conquête du pouvoir.

Aujourd’hui donc, après une dixième semaine de profonde protestation populaire, se pose la lancinante question : pourquoi le général Gaïd Salah ne se résout-il pas à l’évidence ? Pourquoi ne fait-il pas marche arrière et ne renonce pas à son idée première qui mène le pays droit dans le mur ? N’a-t-il pas compris que tous les Algériens, par dizaines de millions, de tous bords et de toutes conditions, veulent une nouvelle Algérie ?

Débarrassée de tous les visages et de toutes les structures politiques de l’ancien système, un pays à reconstruire à zéro par des hommes nouveaux évoluant dans de nouvelles règles de gouvernance.

Enfin une Algérie édifiée par sa jeunesse et à son seul profit. Il reste à espérer que l’institution militaire, à laquelle tiennent profondément les Algériens, bien qu’ils restent critiques envers les comportements de nombre de ses officiers supérieurs, opère un sursaut salvateur avant le Ramadhan, mois extrêmement difficile à tous points de vue.

Le mouvement populaire n’a pas besoin d’une guerre des nerfs, encore moins de provocations, susceptibles de générer des comportements négatifs extrêmes qui pousseraient les autorités à des réponses répressives, ce que redoute l’International Crisis Group. Le hirak a besoin d’être écouté, compris, accepté et surtout obéi, car il est le pouvoir suprême du pays.

C’est la source de toutes les légitimités. A diverses reprises, le chef d’état-major Gaïd Salah, lui-même, l’a reconnu publiquement avant d’opérer des tergiversations et des reculs. Il faut souhaiter que ces derniers ne soient que conjoncturels et qu’ils s’effaceront vite pour laisser place à la raison. Au nom de l’intérêt suprême de la nation.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!