Voilà pourquoi le PSG insiste pour Bennacer | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 août, 2020
  • thumbnail of elwatan06082020




ÉQUIPE NATIONALE

Voilà pourquoi le PSG insiste pour Bennacer

12 juillet 2020 à 9 h 51 min

Ce n’est un secret pour personne, le milieu de terrain des Verts, pensionnaire du Milan AC, Ismaïl Bennacer, est l’objet d’une convoitise incessante de la formation parisienne du PSG.

Champion d’Afrique et meilleur joueur de la dernière CAN-2019, Ismaïl Bennacer n’est plus lâché par les Parisiens, qui ont déjà formulé deux offres sans pour autant convaincre la direction milanaise de leur céder Bennacer. Une insistance qui a intrigué plus d’un, mais dont les raisons commencent à fuiter. En fait, c’est carrément un triple intérêt qui anime le PSG et son directeur sportif Leonardo pour expliquer cette «obsession» toujours d’actualité, malgré les 50 millions d’euros exigés par le Milan AC.

Un intérêt multiple d’ordre sportif, économique et administratif, surtout comme révélé par le quotidien L’Equipe. En fait, si sur le plan sportif Bennacer reste un pion incontournable de l’échiquier du Milan AC, étant même la révélation de la Série A cette saison en raison de ses prestations et son jeune âge (22 ans), les propriétaires qataris du PSG, connus pour leurs dépenses excessives, jugent qu’avoir Bennacer à moins de 50 millions d’euros serait une très bonne transaction sur le plan financier. Mais le plus important critère faisant que les Qataris ne lâchent pas l’international algérien, c’est le fait qu’il soit formé en France.

Explication : le PSG, qualifié à la prochaine édition de la Ligue des champion d’Europe, le club parisien et selon les règlements de l’UEFA, doit présenter une liste A de 25 noms comportant obligatoirement les noms de 8 joueurs formés localement (4 en France et 4 par le club) «pendant trois saison entre 15 et 21». Or, le PSG ne dispose désormais que de six joueurs dans son effectif «formés localement».

C’est dans ce registre que ce situe l’intérêt du PSG pour Bennacer, puisque ce dernier a été formé à Arles-Avignon, et y a passé près d’une décennie, bien qu’il ait rejoint Arsenal très jeune (en 2015 à l’âge de 18 ans, ndlr). L’Algérien cocherait donc tous les critères recherchés par la direction et le staff technique parisien, aussi bien sportivement qu’administrativement. Il reste que sur le plan économique, le PSG devra visiblement casser sa tirelire pour convaincre le Milan AC de céder l’un de ses meilleurs joueurs cette saison.

ATAL TRANCHE SUR SON AVENIR

De retour dans le groupe de l’OGC Nice depuis quelques semaines, après des mois d’absence due à une grave blessure au genou, le latéral droit algérien, Youcef Atal, a tranché sur son avenir. Sollicité par plusieurs clubs européens, l’enfant de Boghni, en Kabylie, a annoncé qu’il portera le maillot rouge du club niçois la saison prochaine. La saison prochaine à Nice ? «C’est sûr et certain», a répondu le défenseur latéral des Verts à une question du quotidien Nice Matin, dans une interview parue jeudi.

Une déclaration qui confirme ce qui a été avancé dans ces même colonnes il y a deux jours, avec Atal qui emboîte le pas à son entraîneur, Franck Vieira et à son président, Jean-François Rivière qui avait annoncé que l’international algérien ne bougera pas cet été.

Ce dernier avait même déclaré sur le même média : «On compte conserver Youcef Atal avec nous et on va le conserver».Fin de suspense donc pour Atal, qui alignera une troisième saison de suite en Ligue 1 française sous les couleurs de l’OGC Nice.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!