Tout le monde tue | El Watan
toggle menu
dimanche, 21 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan21072019




  • Pub Alliance Assurance



Bachir Bekkara. Ancien président de l’APW d’El Bayadh (1990), ingénieur dans le secteur de l’énergie

Tout le monde tue

12 juillet 2019 à 9 h 00 min

Pour cette personnalité respectée à El Bayadh, on chassait intensément bien avant l’arrivée des gens du Golfe. On venait de Laghouat et de Djelfa pour chasser la rym, la gazelle leptocère. «En fait les Qataris sont un cliché ; ils sont l’arbre qui cache la forêt» explique ce connaisseur de la société et de ses mœurs.

Il n’y plus de hérissons, de tortues, de renards, de chacals… Ils ont été supprimés avec du gaz butane injecté dans les terriers pour les besoins d’une succession de politiques agricoles incohérentes aussi bien dans la pratique que dans les concepts. Le meilleur exemple : le parcours steppique du cheptel  a été labouré pour laisser la place aux rats, qui ont remplacé les lièvres et tous les autres petits rongeurs explique encore notre hôte.

«La technologie et l’argent ont eu raison de la gazelle des sables, bien avant l’arrivée des gens du Golfe, nous avons tenté de faire un deal avec les associations de chasseurs, des viandards», précise notre interlocuteur, en contrepartie de subventions contre l’arrêt du massacre de gazelles.

Par glissement sémantique, «il n’y a rien dans le désert, c’est vide», fait observer Bachir Bekkara. La steppe est arrachée ; l’armoise et les truffes sont commercialisés en grande quantité sans remplacement. Des milliers de camions et de voitures piétinent la faible végétation pour la cueillette, d’où l’urgence d’une aire protégée pour sauvegarder les écosystèmes de la steppe.

«Les éleveurs ne payent pas d’impôt depuis 1973, il n’y a même pas de déclaration d’activité et c’est par là que commence l’informel qui ruine la steppe et ses ressources animales, végétales, culturelles, etc. Tout le monde fait du mouton sans verser un sou au Trésor même ceux qui font de la protection de la nature. «Quant aux gendarmes, on leur demande d’avoir des états de service, pas des états d’âme», déplore l’ancien élu de la wilaya d’El Bayadh.

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!