Terrains de proximité de plus en plus sollicités : Dangereuse exposition des jeunes à la Covid-19 | El Watan
toggle menu
vendredi, 27 novembre, 2020
  • thumbnail of elw_17102020





Terrains de proximité de plus en plus sollicités : Dangereuse exposition des jeunes à la Covid-19

25 octobre 2020 à 10 h 38 min

L’organisation de matchs sur les terrains de proximité à Alger et ailleurs s’est multipliée ces dernières semaines.

Les jeunes et les moins jeunes s’en «donnent à cœur joie» sans se soucier le moindre du monde de la menace de la Covid-19, qui reste bien réelle. Encouragés par la reprise des entraînements des clubs de la Ligue 1 le 15 septembre dernier, de nombreux jeunes ont «pris d’assaut» les terrains de proximité.

En plus des matchs interminables des jeunes de quartier, des techniciens organisent même des matchs de sélection pour les jeunes joueurs dans la perspective du renfoncement de leur effectif.

Le tout se déroule sous les yeux des spectateurs parfois nombreux et le plus grave sans respect de la moindre mesure contre la pandémie mondiale de coronavirus. A ce propos, le docteur spécialiste en sport au Centre national de la médecine du sport (CNMS), Samir Taïri, dira : «D’abord, il faut savoir déjà que la compétition n’est pas encore autorisée pour les moins de 16 ans.

Maintenant, pour ce qui se passe sur les terrains de proximité, c’est une attitude dangereuse et irresponsable que nous réprimandons fortement, car il n’y a aucun respect concernant les consignes sanitaires. On ne sait pas du tout qui est malade et qui ne l’est pas. Et cela est valable aussi bien pour ceux qui sont sur le terrain que les spectateurs, qui sont le plus souvent sans bavette. Ils ne respectent même pas la distanciation.

Le risque de contagion est omniprésent, bien que des personnes affirment qu’il n’y a pas de cas de contamination au coronavirus parmi les jeunes et les enfants. Toutefois, ces derniers peuvent être des porteurs sains. Ils attrapent facilement le virus et peuvent ainsi contaminer des personnes plus âgées à la maison.»

Face à la recrudescence de cas de Covid-19 et le laisser-aller de ces derniers temps, le Dr Samir Taïri affirme que l’application stricte du protocole n’est pas l’apanage du médecin et des personnels de la santé uniquement, avant de préciser : «Il faut continuer à être vigilants, respecter les directives sanitaires jusqu’à ce qu’on essaye de diminuer au maximum ce fléau. Mais celui qui veut faire du sport individuel, il peut le faire en veillant à respecter certaines mesures.»

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!